Face à la montée des cas: Les imams de Natitingou sommés de faire respecter les consignes

Par Didier Pascal DOGUE,

  Rubriques: Société |   Commentaires: Aucun


La plateforme départementale de gestion des risques, catastrophes et d’adaptation au changement climatique a sommé, jeudi 25 juin dernier, au cours d’une séance, le conseil des imams de la ville de Natitingou de faire respecter les mesures barrières dans les mosquées.

LIRE AUSSI:  Noces de rubis: L’ordre des architectes et des urbanistes fête ses 35 ans

La séance présidée par le secrétaire général du département de l’Atacora, Abdoulaye Affo et le chargé de mission du préfet, Maguidi Kora Gbéré, a été marquée par l’intervention de Jacob Namboni, directeur départemental de la Santé de l’Atacora. Celui-ci a, dans un langage direct, déploré le laxisme dont font preuve les responsables religieux s’agissant du respect des mesures barrières dans les mosquées.
Sur la base d’une projection de photos prises lors des différentes descentes inopinées du préfet de l’Atacora dans les mosquées, le directeur départemental de la Santé a fustigé le non-respect de la distanciation sociale d’un mètre par les fidèles musulmans, la présence et l’attroupement d’un grand nombre d’enfants au niveau des mosquées pendant les prières de vendredi, l’absence de dispositifs de lavage de mains aux entrées des mosquées et le faible taux de port de masque par les fidèles.
« La situation est très grave au niveau des mosquées au regard de ce qu’on a constaté; j’exhorte les imams à prendre des dispositions pour corriger le tir au plus vite parce que la police républicaine va veiller au respect des consignes barrières à tous les niveaux », a prévenu le directeur départemental de la Police républicaine de l’Atacora, Cossi Lamas.
L’imam de la mosquée centrale, au nom du collectif des imams, a pris l’engagement de redoubler d’efforts pour une meilleure application des consignes sanitaires au niveau de toutes les mosquées de Natitingou. Cheik Nourou Dine Mouhamed Sanni a également sollicité l’accompagnement des autorités pour l’acquisition des dispositifs de lavage de mains dans les mosquées.
Des recommandations ont été également faites, notamment sur les services d’ordre à l’entrée des mosquées afin de contraindre les fidèles au respect des mesures barrières. Il sera procédé à la fermeture des mosquées qui persisteraient dans le non-respect des consignes sanitaires, ont averti les autorités.

LIRE AUSSI:  Département de l’Atacora : Sale temps pour les auteurs de grossesses précoces