Ezin Pierre Dognon au sujet de l’évènement «Miss Bénin France Europe»:«Le Bénin rayonnera à travers sa beauté, son art culinaire, ses danses…»

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubriques: Culture |   Commentaires: Aucun


Le Bénin ne finit pas de se vendre à travers ses fils et filles (surtout), si non à travers la richesse de sa culture tout simplement. L’une des dernières initiatives en date et qui d’ailleurs ne manque pas de susciter admiration, c’est bien le concours de beauté dénommé «Miss Bénin France Europe». A la première édition qui aura lieu le samedi 6 juin prochain, treize finalistes tenteront de gagner la couronne. L’idée initiale était de respecter l’esprit des 12 départements du Bénin en sélectionnant 12 candidates pour l’élection finale mais à l’arrivée, 13 sont dans les starting-blocks. Et c’est pour mieux comprendre l’événement et le situer par rapport aux initiatives sœurs que nous avons échangé avec Ezin Pierre Dognon, l’un des organisateurs !

LIRE AUSSI:  Festival international de folklore « Celestino Graça » de Santarem : Quand des rythmes du Bénin font battre le cœur d’un festival portugais

La Nation : D’où est partie l’organisation d’un tel évènement ?

Ezin Pierre Dognon : L’idée de cet événement a été émise depuis 2009 par des jeunes Béninois vivant en France et en Europe, qui répertoriaient à l’époque les types d’activités culturelles que pouvait à la fois animer la communauté béninoise et valoriser les cultures du Bénin en Europe. Parmi ces jeunes, il y a Codjovi Tossou à qui ce projet tenait particulièrement à cœur. Afin donc de bien préparer la chose et d’offrir un événement de taille au public, il lui a fallu faire plusieurs analyses et un état des lieux, ceci pendant quatre années. Je n’étais pas encore impliqué en ce moment-là dans les réflexions. Mais une fois décidé, Codjovi Tossou a fait un appel à candidatures pour recruter un professionnel de l’événementiel issu de la diaspora béninoise en France afin de diriger l’équipe de pilotage. C’est à partir donc de ce moment-là que j’ai été impliqué dans le projet en tant que directeur d’équipe pour la première édition.

En quoi diffère-t-il des autres évènements Miss, notamment Miss Bénin ?

Tout d’abord, l’événement Miss Bénin qui a lieu au Bénin chaque année et Miss Bénin France Europe ne sont pas différents en soi puisqu’il s’agit de la même communauté mais sur deux territoires différents. Les responsables des deux équipes sont en pourparlers afin de créer une vraie complémentarité entre les deux événements. Maintenant, comme cela peut se lire à travers sa dénomination, Miss Bénin France Europe se positionne aujourd’hui comme l’événement culturel le plus fédérateur de toutes les communautés béninoises de France et d’Europe. A ce titre, il a pour objectif, d’une part, de promouvoir la beauté et l’intellect de la femme béninoise ainsi que les cultures béninoises à l’international et d’autre part, de fédérer tous les Béninois vivant en Europe afin de les rapprocher de la mère patrie qu’est le Bénin. De plus, pour la première édition, Miss Bénin France Europe est associé à une cause sanitaire noble qui est donc la lutte contre l’Ulcère de Buruli en Afrique et en particulier au Bénin.

LIRE AUSSI:  Réorganisation de la société civile culturelle: Le Conseil national des Organisations d’artistes créé

Qu’apporte concrètement cet évènement à la promotion culturelle et à la visibilité touristique du Bénin ?

Le concours en lui-même est une activité culturelle comme je l’ai souligné ci-dessus. Le Bénin rayonnera donc, à travers cette activité, de par sa beauté, son art culinaire, ses rythmes et danses, sa singularité vestimentaire, son patrimoine linguistique, etc., devant une moyenne annuelle de 800 personnes venues de toute l’Europe. En plus de cela, les initiateurs du projet se donnent pour défi de faire une grande communication sur les cultures et patrimoines matériels et immatériels béninois à travers l’événement. Le Bénin en sortira forcément gagnant !

Les évènements estampillés Miss, on le sait pullulent et constituent quoiqu’on dise, une source d’enrichissement pour les initiateurs. Ne pourrait-on pas en dire autant de Miss Bénin France Europe ?

Je suis totalement d’accord avec vous et j’ai eu par le passé à faire la même critique. Seulement, dans le cas des événements Miss qui sont d’entrée orientés vers l’enrichissement personnel, au détriment parfois des pauvres candidates, les organisateurs se mettent généralement par affinité sur le projet et sur un coup de tête d’un soir. Mais le cas de Miss Bénin France Europe, et comme je vous l’ai dit ci-dessus, les initiateurs du projet l’ont confié à une équipe que je dirige avec un cahier de charges bien défini et hautement suivi de près. Cela implique systématiquement une reddition de comptes. De plus, étant donné que chaque édition de Miss Bénin France Europe sera associée à une cause sociale, le financement des projets dans le cadre de ces causes sera pris en charge partiellement par les retombées de l’activité.

LIRE AUSSI:  Ouvrage biographique sur Pascal Todjinou: Sabin Loumédjinon immortalise le célèbre syndicaliste

Que vend concrètement le Bénin à travers cet évènement ?

En plus de tout ce que j’ai cité en réponse à une des questions précédentes, le Bénin vendra à travers l’événement Miss Bénin France Europe, l’unification de ses citoyens, la richesse et la diversité de sa culture.

Pourrait-on faire un lien entre votre initiative et Miss Bénin?

Comme je l’ai dit dans d’autres interviews, il s’agit de deux entités différentes qui peuvent être complémentaires pour deux raisons : premièrement, nous travaillons tous les deux pour la valorisation de la culture et le rayonnement du Bénin au plan national et international. Deuxièmement, nous avons entamé des démarches afin de donner l’opportunité aux filles issues de la diaspora béninoise et élues Miss Bénin France Europe d’aller se présenter au concours Miss Bénin au Bénin. Ces deux raisons vous apprennent largement la complémentarité naturelle entre les deux événements.

Que gagne la jeune fille béninoise, déjà assez préoccupée par les conditions de vie à l’extérieur de son pays, à s’engager dans une telle aventure ?

LIRE AUSSI:  Discographie: « Dernier mandat » de Amir El presidente annoncé pour le 21 décembre

La première Miss Bénin France Europe, aura de nombreux avantages dont l’opportunité de suivre une formation exclusive de mannequinat, de coaching et de management dispensée par l’agence de Shaune Ollison, première noire Miss Californie 2000 et d’autres agences. Elle aura également l’honneur d’être la première Miss de la diaspora béninoise en Europe et bénéficiera d’une visibilité et de nombreux privilèges au-delà de la taille de cette diaspora.

Elle deviendra une icône qui fera valoir et reconnaître la culture et les valeurs d’un grand pays comme le Bénin en Europe et à l’international. De plus, elle sera tout au long de son mandat, une ambassadrice reconnue de la lutte contre l’ulcère de Buruli et bénéficiera d’une formation en montage de projet et de recherche de financement. Ensuite, elle séjournera au Bénin pendant environ 30 jours (tous frais à charge de l’équipe d’organisation) afin de rencontrer les personnalités de l’Etat béninois, de mener des actions médiatiques, de rencontrer des malades de l’ulcère de Buruli en guise de repérages pour les projets liés à cette maladie. Par ailleurs, elle bénéficiera d’une bonne visibilité dans plusieurs médias en tant que Miss Bénin France Europe, lors des plus grands événements de la communauté béninoise en Europe. Bien évidemment en plus de tout ceci, la Miss remportera plusieurs lots alléchants pouvant ravir toute jeune femme.