Examen du CEP: Le Memp pour un déroulement sans risque

Par LANATION,

  Rubriques: Actualités |   Commentaires: Aucun


Devant se dérouler en période de crise sanitaire liée au Covid-19, l’examen du Certificat d’Etudes Primaires (Cep), se tiendra suivant les dispositions contenues dans la note de service N°0950/Memp/Dc/Sgm/Dec/Diip/D-Infre/Sp, de ce 02juillet 2020 du ministère des Enseignements maternel et primaire (Memp).

LIRE AUSSI:  Elections communales du 17 mai: Une campagne isolée à Bohicon et Abomey

Pour le déroulement du Cep session de juillet 2020, sans risque de contamination des élèves et enseignants, le Memp rappelle les mesures strictes à observer par les chefs centres et les surveillants de salles à travers une note de service. Il s’agit de :
– l’utilisation du gel hydroalcoolique
Le gel hydroalcoolique sera mis en place dans chaque salle d’examen. Les surveillants de salle doivent passer le gel dans les mains de chaque candidat soit à l’entrée de la salle, soit après l’installation des candidats dans la salle quand les conditions ne sont pas favorables pour une application du gel à l’entrée. Le gel doit être appliqué à chaque entrée des candidats dans les salles.
le port obligatoire de masque de protection
Les candidats, les surveillants de salle et tous les autres acteurs (superviseurs, agents de santé, forces de l’ordre, vendeuses de mets, etc.) sont astreints au port de masque pendant tout le déroulement de l’examen comme c’est déjà le cas en général.
– le respect de la mesure de distanciation sociale
La disposition spatiale indiquée par la Direction des Examens et Concours à travers la note de service n°0039/Dec/Memp/Dc/Sgm/Ste/S du 19 mai 2020 doit être observée dans toutes les salles pour garantir la distance sociale d’un mètre au moins entre les candidats.
– le respect du livret de bord du chef centre
Le respect rigoureux des instructions contenues dans le livret de bord du chef centre, notamment l’adéquation épreuve et horaire pour ne pas faire passer des épreuves à une heure qui ne convient pas.
Enfin, les chefs centres sont tenus de veiller au respect des autres mesures prescrites par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19 dans notre pays.
Les directeurs départementaux des Enseignements maternel et primaire (Ddemp), les chefs de Région pédagogique (Crp), les conseillers pédagogiques de Zone (Cp) et les superviseurs désignés sont instruits pour assurer l’observance rigoureuse des présentes directives.

LIRE AUSSI:  Commune de Ouaké: Mathurin Tomtokoum prend désormais les commandes de la mairie

Par Horeb GBEYETIN (Stag)