Examen du baccalauréat 2020: Houéyogbé pour donner le top (95 404 candidats postulent)

Par Désiré C. VIGAN A/R Mono Couffo,

  Rubriques: Education |   Commentaires: Aucun


Ils sont au nombre de 95 404 dont 35 049 filles, les candidats en lice, cette année, pour l’obtention du diplôme du baccalauréat. Les ministres Eléonore Yayi Ladékan et Mahougnon Kakpo donnent, ce lundi 20 juillet, le top de l’examen au plan national depuis Houéyogbé, dans le département du Mono.

LIRE AUSSI:  Pour avoir obtenu 100% au Cep 2017: Cinquante directeurs et directrices d'écoles primaires publiques primés

L’examen du baccalauréat démarre ce lundi dans les douze départements. La cérémonie de lancement au plan national a pour cadre, cette année, le Collège d’enseignement général de Houéyogbé, dans le Mono. Evènement inédit dans la vie de l’établissement scolaire situé à quelque 84 km de Cotonou, la cérémonie de lancement est placée sous la houlette de la ministre Eléonore Yayi Ladékan en charge de l’Enseignement supérieur et de son collègue Mahougnon Kakpo, de l’Enseignement secondaire, technique et de la Formation professionnelle. Des deux représentants du gouvernement très attendus, ce jour, par tout le département, on entendra certainement les raisons de l’honneur fait à la cité des Sahouè pour abriter le lancement officiel de l’examen du Bac. Les encouragements à l’intention des candidats ainsi que les exhortations au strict respect des mesures barrières pour contenir la propagation de la Covid-19 et le rappel de quelques dispositions réglementaires encadrant la mission des examinateurs, ne manqueront pas au menu des adresses des deux officiels.
Concernant les statistiques de candidatures à l’examen, l’Atlantique, avec ses 22 247 candidats a le plus gros effectif, ils sont seulement 2 317 dans la Donga, le plus petit effectif. Pour le compte du Mono, département qui accueille la cérémonie de lancement officiel, ce sont 1 536 filles et 3 014 garçons soit 4 550 candidats qui se sont inscrits pour l’obtention du Baccalauréat 2020. De ces candidatures se dégage une régression de l’ordre de 08,23 % représentant 408 candidats en moins par rapport aux 4 958 inscrits au Bac de l’année 2019 dans le département. Mais les neuf centres de compositions du département sont maintenus pour accueillir les candidats cette année un peu plus portés vers la série D avec 1 728 candidatures enregistrées contre seulement deux au niveau de la série F1.

LIRE AUSSI:  Baccalauréat 2018: Plus de 9.000 candidats composent dans le Zou