Évolution de la situation sociopolitique: Le Parti communiste appelle le peuple à se libérer

Par ,

  Rubriques: Actualités |   Commentaires: Aucun


Vue partielle du présidium du Parti communiste du Bénin

Le premier secrétaire du Parti communiste du Bénin, Philippe Noudjènoumè, appelle les Béninois à « se libérer de l’esclavage ». À la faveur d’une conférence publique animée, ce mercredi 4 juillet à Cotonou, sur la situation politique nationale, le parti relève ce qu’il nomme « les graves menaces sur la démocratie ».

LIRE AUSSI:  A l’occasion de leur congrès extraordinaire :Les FCBE se projettent sereinement sur l’échiquier nationale

« Pour ma part, je n’ai aucun doute que notre peuple relèvera ce défi : le rejet de l’esclavage pour la liberté si chère à nos cœurs », affirme M. Noudjènoumè. Il rassure du soutien du Pcb qui sera en avant-garde si le peuple parvient à prendre son destin en main.
« La révolution ne se fera pas par procuration », lance-t-il, rappelant le devoir à tous citoyens de défendre son pays. « Le parti communiste du Bénin est toujours là, engagé aux côtés du peuple comme par le passé, à aider par ses éclairages », ajoute-t-il. Selon Philippe Noudjènoumè, le pays vivrait des heures graves de son histoire.

 

LIRE AUSSI:  11e congrès de la Société africaine francophone de l’Ophtalmologie: L’œil et les pathologies générales au menu du conclave de Cotonou