Evaluation de l’internet au Bénin: Des avancées significatives relevées

Par Christian HOUNONGBE,

  Rubriques: Société |   Commentaires: Aucun| 495 lecteurs


Le gouvernement béninois est conscient du caractère universel de l’internet et en fait une priorité dans son Programme d’action. Il s’investit pour l’accès des populations de toutes les localités du pays. L’étude de l’Unesco sur les indicateurs de l’universalité de l’internet au Bénin révèle des avancées notables.

LIRE AUSSI:  Vernissage d’exposition de photos: Promouvoir et valoriser la coopération culturelle sino-béninoise

Le gouvernement du président Patrice Talon s’est engagé depuis 2016 à faire du Bénin la plateforme numérique de l’Afrique de l’Ouest. Sous l’égide de la ministre du Numérique et de la Digitalisation, Aurélie Adam Soulé Zoumarou et l’accompagnement des acteurs majeurs, notamment les opérateurs télécoms les Fournisseurs d’accès Internet (Fai), les Fournisseurs de services d’Internet (Fsi), l’Agence pour le développement du Numérique, l’Agence béninoise des Services universels des Communications électroniques et de la Poste et autres, des progrès importants ont été réalisés dans le domaine du numérique. Les politiques mises en place ont abouti à des résultats dont le plus remarquable est l’augmentation du nombre d’abonnements internet qui a atteint 5 368 636 en 2018. En termes de coûts, le rapport Afforbility classe le Bénin parmi les 10 premiers pays en Afrique, 5e en Afrique occidentale et 29e au plan mondial. L’indice de participation en ligne du Département des Affaires économiques et sociales des Nations Unies (Daes/Onu) est de 0.3708. Avec ce chiffre, le pays est passé de la 177e place en 2016 à la136e en 2018 sur 193 pays concernés.
Les Technologies de l’information et de la communication (Tic) ont changé les modes de vie, d’acquisition des connaissances et de production de millions de Béninois. Selon le rapport, ces avancées technologiques ont suscité beaucoup d’espoirs dans le pays. L’observation de l’internet au Bénin révèle une multiplicité d’expériences s’appuyant sur le cadre juridique établi, mais relevant à la fois des acteurs étatiques et civils. Dans la catégorie Droit, le Bénin est l’un des pays africains à avoir adopté un code du numérique qui régule le secteur du numérique, des réseaux et services de communications électroniques, le commerce électronique et la protection des données à caractère personnel. Du coup, le pays dispose d’un écosystème numérique dynamique avec un cadre juridique construit autour de la loi n°2017-20 portant Code du numérique en République du Bénin. Il est composé d’un ensemble de lois conformes aux conventions et normes internationales que le pays a ratifiées. Ce cadre juridique garantit, selon l’étude de l’Unesco sur les indicateurs de l’universalité de l’internet au Bénin, à tous les citoyens la jouissance de leurs droits tels que la liberté d’expression, la liberté de la presse, la liberté d’association, etc…

LIRE AUSSI:  Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche: Les acteurs agricoles s’approprient le projet ProAgri 3