Epreuves orale et sportive du Bepc: 2263 candidats admissibles composent au CEG Gbégamey

Par zounars,

  Rubriques: Education |   Commentaires: Aucun


Les candidats admissibles au Brevet d’études du premier cycle ont commencé hier, lundi 13 juillet, à plancher sur tout le territoire national dans les épreuves orale et sportive. 2263 candidats sont retenus pour composer au CEG Gbégamey dans trois épreuves sportives.

LIRE AUSSI:  Résultats des examens scolaires 2020: Pari gagné pour le gouvernement

Les résultats d’admissibilité du Brevet d’études du premier cycle proclamés jeudi dernier, les candidats admissibles ont planché hier lundi 13 juillet dans les épreuves d’éducation sportive. Ils ont été soumis à trois activités sportives. Le CEG Gbégamey, l’un des centres retenus à cet effet à Cotonou reçoit 2263 candidats durant les deux jours réservés pour lesdites épreuves. Parmi eux, 243 candidats qui ont composé à l’écrit au Lycée technique Coulibaly et 329 au CSP ont fait le lancer de poids. Les filles au cours de cette épreuve sportive avaient à projeter des poids de 3kg et les garçons, 4kg. Tous ont ensuite été soumis à la vitesse et à la gymnastique. L’après-midi 374 candidats admissibles du centre d’examen du CEG Gbégamey rejoints par les 462 du Collège Notre-Dame des Apôtres ont été aussi soumis aux mêmes exercices. Ce jour mardi 14 juillet, les 416 candidats admissibles du centre d’examen du CEG Ste Rita seront à leur tour au CEG Gbégamey, avant que les 178 du CEG le Lac et 261 du CEG Dantokpa ne prennent le relai dans l’après-midi. C’est ce que Maurille Mondé, censeur et chef d’atelier pour les épreuves d’éducation physique et sportive, a indiqué en ce qui concerne l’effectif des candidats admissibles attendus au CEG Gbégamey. Les épreuves sportives se sont bien déroulées au CEG Gbégamey hier, lundi 13 juillet. Toutefois, un candidat est venu en retard, au moment où l’examinateur chargé de lui faire passer les épreuves sportives s’apprêtait déjà à ranger les listes qui lui avaient été affectées. Sa mère qui l’accompagnait, a dû solliciter l’indulgence de l’enseignant avant qu’il ne finisse par plancher sous un soleil ardent.

LIRE AUSSI:  Organisation réussie des examens de fin d’année dans le contexte du Covid-19: Les enseignements à tirer