Enseignement supérieur au Bénin: Ce que l’on reproche aux promoteurs d’établissements privés (La liste des écoles fermées)

Par ,

  Rubriques: Société |   Commentaires: Aucun


La liste provisoire des Établissements privés d’enseignement supérieur (Epes) agréés, a été publiée dans la soirée d’hier. Cet acte fait suite à l’adoption par le Conseil des ministres des recommandations du Conseil consultatif national de l’enseignement supérieur.

LIRE AUSSI:  Production d’alcool local dans le Sud-ouest du Bénin:Les origines d’une invention béninoise

Dodji Amouzouvi, directeur des Établissements privés d’enseignement supérieur (Depes), à la faveur d’un point de presse, a mis l’accent sur le caractère provisoire des listes publiées. À en croire ses explications, les Epes ont, sous quinzaine, la possibilité de porter des réserves et demander la rectification d’erreur matérielle, preuves à l’appui.
Dodji Amouzouvi a souligné qu’il y a trois catégories de listes. Au total, 136 Epes sont concernés par ces listes. D’abord, 50 ont reçu l’agrément pour des filières précises. Parmi eux, 27 ne peuvent recruter des étudiants en première année. Pour des filières données, ils ont obtenu des avis défavorables. Cependant, « les écoles ont la possibilité de présenter ces filières à l’agrément lors de la prochaine session », précise le Depes.
Outre les Epes qui ont reçu d’agréments pour toutes les filières et celles qui ont des avis défavorables pour certaines filières, il y a les écoles qui ont reçu des avis sous réserve pour des filières. Elles sont au total 10 et peuvent voir ces filières rétablies si les éléments pour lever la réserve sont fournis sous quinzaine. Aussi, sept autres Epes ont reçu la réserve, non pas pour des filières, mais pour imprécision, soit des statuts des promoteurs, soit pour le statut de l’établissement. Celles-ci ont aussi la possibilité de se faire rétablir sous quinzaine dès la notification.
En définitive, 20 Epes ont obtenu l’avis favorable d’agrément dans des filières. Aussi, 24 autres Epes sont agréés à ouvrir pour l’année 2018-2019, avec des formations de licence et de master professionnels. Ces établissements pourraient recruter des étudiants en première année dans lesdites filières.
En outre, 50 Epes sont fermés dans toutes les filières pour compter de l’année académique 2018-2019. Ces Epes ne fonctionnent plus ou fonctionnent de façon irrégulière depuis au moins deux ans. Ils ont été déjà suspendus en 2016-2017. Certains disposent des autorisations de création expirées.
Entre autres décisions, il est signalé que 12 Epes n’ont pas cru devoir présenter des dossiers pour obtenir l’agrément. Selon Dodji Amouzouvi, aux termes de l’article 6 du décret 2017-194, ainsi que les autres dispositions en vigueur, notamment celles du décret 818-2008 et d’autres textes réglementaires, ces établissements seront fermés à la fin du processus. En attendant, dit-il, ils ne peuvent plus recruter en première année. Cependant, ces Epes pourront poursuivre et achever les formations en cours à partir de la deuxième année.

Liste provisoire des Établissements d’Enseignement supérieur fermés dans toutes les filières à compter de la rentrée 2018-2019 après suspension en 2016-2017 pour non-fonctionnement ou fonctionnement irrégulier et pour expiration de l’autorisation de création (En vertu des articles 15, 21 et du 22 du Décret 818-2008 du 31 décembre 2008)

LIRE AUSSI:  Le procureur Mario Métonou sur la violation de sépulture: « Le respect dû au corps humain ne cesse pas avec la mort »

1- INSTITUT COOPERATIF AFRICAIN DE MANAGEMENT APPLIQUE (ICAMA) 
2- INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION (ISG) 
3- INSTITUT REGIONAL D’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (IRES) du COMPLEXE SCOLAIRE ET UNIVERSITAIRE (CSU) JEAN JACQUES ROUSSEAU
4-CENTRE POLYTECHNIQUE UNIVERSITAIRE DE COTONOU (CePUC)
5- INSTITUT POLYTECHNIQUE D’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR DE L’UNION
(IPES-UNION) 
6- ECOLE DE TECHNOLOGIE SUPERIEURE KARL VON TERZAGHI (ETS KVT) 
7- ECOLE SUPERIEURE DES TECHNIQUES D’AVENIR (ESTA) 
8- CENTRE DE FORMATION ET DE RECYCLAGE (CEFOREC) 
9- ECOLE DE BTS MASTER SCHOOL (MASTER SOFT) 
10- ECOLE DE HAUTES TECHNOLOGIES 
11- INSTITUT DE FORMATION PROFESSIONNELLE BOBO 
12- ÉCOLE SUPÉRIEURE DE TECHNOLOGIE ET DE GESTION «L’EXCELLENCE»
13- HAUTE ECOLE UNIVERSITAIRE LIBRE DU BENIN (HEULI BÉNIN) 
14- CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE (CFPC-CNAM)
15- CENTRE D’ETUDES COMMERCIALES ET DE GESTION (CECG)
16- ECOLE SUPERIEURE POLYTECHNIQUE (ESPO)
17- ECOLE DES CADRES 
18- INSTITUT DE CHIMIE ET DE BIOLOGIE APPLIQUÉES 
19- INSTITUT DU QUARTIER LATIN (IQL)
20- HAUTE ECOLE DE GESTION ET D’INDUSTRIE (HEGI OUIDAH) 
21- HAUTE ECOLE DE GESTION ET D’INDUSTRIE (HEGI NATITINGOU) 
22-INSTITUT SUPERIEUR DES TECHNIQUES ECONOMIQUES ET DE GESTION (ISTEG) 
23- ECOLE PROFESSIONNELLE SALESIENNE SAINT JEAN BOSCO 
24- INSTITUT UNIVERSITAIRE SOTTIN D’AFRIQUE 
25- ECOLE SUPERIEURE D’ADMINISTRATION ET DE GESTION (ESAG AMEN) 
26- INSTITUT UNIVERSITAIRE AFRICAIN DU BÉNIN 
27- ECOLE SUPERIEURE D’ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL LE BERGER
(ESEP LE BERGER PARAKOU)
28- INSTITUT SUPERIEUR D’EXPERTISE ET DE GESTION (ISEG PARAKOU) 
29- ECOLE SUPERIEURE DE TECHNOLOGIE IFFA (EST-IFFA) 
30- INSTITUT DE MANAGEMENT ET DE GESTION 
31- ECOLE SUPERIEURE DES SCIENCES APPLIQUEES ET DE MANAGEMENT SAINT-JOSEPH (ESSAM-SJ)
32- INSTITUT PANAFRICAIN DE FORMATION SUPERIEURE (IPAFOS) 
33- INSTITUT SUPÉRIEUR D’ENSEIGNEMENT TECHNIQUE DU COMPLEXE SCOLAIRE ET UNIVERSITAIRE LE VERGER 
34- INSTITUT SUPÉRIEUR DE TECHNOLOGIE – annexe de Porto-Novo 
35- ESEP LE BERGER DE PORTO-NOVO 
36-INSTITUT DU SAVOIR ET DU SAVOIR-FAIRE ( ISS-KARSPERSKY) 
37- INSTITUT UNIVERSITAIRE ESPOIR AFRICA 
38- ECOLE SUPÉRIEURE POLYTECHNIQUE ET DE GESTION «LA GRATITUDE»
39- INSTITUT SUPERIEUR D’ENSEIGNEMENT TECHNIQUE NOTRE DAME
D’AFRIQUE (ISET–NDA)
40- ECOLE SUPÉRIEURE LA PROPHÉTIE
41- INSTITUT UNIVERSITAIRE POUR LA PAIX ET LE DÉVELOPPEMENT DE
L’AFRIQUE (IUPDA)
42- UNIVERSITÉ DES SCIENCE ET TECHNOLOGIE DU BÉNIN (USTB)
43- UNIVERSITÉ DE SCIENCES APPLIQUÉES ET DE MANAGEMENT (USAM)
44- ÉCOLE SUPÉRIEURE INTERNATIONALE D’ENSEIGNEMENT TECHNIQUE (ESIET)
45- ÉCOLE INTERNATIONALE DE COTONOU (EIC-DAUPHINE)
46- ÉCOLE SUPÉRIEURE D’INGÉNIERIE DU COMMERCE (ESIC)
47- INSTITUT SUPÉRIEUR DE L’ORGANISATION (ISOr)
48- ÉCOLE SUPÉRIEURE D’ÉCONOMIE ET DE GESTION (ESEG)
49- INSTITUT SUPÉRIEUR DE COMMUNICATION POUR LE DÉVELOPPEMENT (ISCD WANAD)
50- CENTRE REGIONAL AFRICAIN DE FORMATION POUR LES ENTREPRISES (CRAFE)

LIRE AUSSI:   « Les Aventures de Finagnon »: Sado n’a rien gagné !

Liste provisoire des établissements à fermer à la fin du processus parce que n’ayant pas présenté de dossiers pour l’agrément

1- CFPMM
2- ISFES Laura Vicuna 
3- ÉCOLE POLYTECHNIQUE DES GÉNIES «POLYTECH ADA »
4- ÉCOLE POLYTECHNIQUE DE COMMERCE ET D’ADMINISTRATION DES ENTREPRISES
DU BÉNIN (ESCAE BÉNIN) 
5- HOUDÉGBÉ NORTH AMERICAN UNIVERSITY BENIN (HNAUB)
6- INSTITUT UNIVERSITAIRE DE BOHICON (IUBo)
7- CENTRE D’ÉTUDES TOURISTIQUES DE L’AGENCE AFRICIANE DE TOURISME
(CET-AAT-IPAAM)
8- INSTITUT SUPÉRIEUR DE L’AFRIQUE DE L’OUEST (ISAO)
9- INSTITUT UNIVERSITAIRE DE SCIENCES ÉCONOMIQUES ET BIOLOGIQUES
APPLIQUÉES (IUSEBA)
10- INSTITUT SUPÉRIEUR DE COMMUNICATION, D’ORGANISATION ET DE MANAGEMENT (ISCOM)
11- INSTITUT SUPÉRIEUR DE FORMATION PROFESSIONNELLE (ISFOP)
12- L’INSTITUT PINACLE