Enseignement secondaire: De nouvelles salles équipées pour 15 collèges publics

Par Valentin SOVIDE, AR/Zou-Collines,

  Rubriques: Education |   Commentaires: Aucun


Le ministère des Enseignements secondaire, technique et de la Formation professionnelle (Mestp) a remis, vendredi 2 octobre dernier, au Collège d’enseignement général (Ceg) d’Assanlin à Tindji dans la commune de Za-Kpota, les clés de nouveaux modules de classe équipés aux responsables de quinze collèges de plusieurs départements. Le coût global des réalisations est de 840 40 478 F Cfa, entièrement financé par le budget national.

LIRE AUSSI:  Examen de Baccalauréat session 2018: 106 499 candidats à l’assaut du premier diplôme universitaire

Le besoin des établissements secondaires en infrastructures scolaires est un tant soit peu satisfait. C’est le moins qu’on puisse dire au regard de la cérémonie de remise de clés de nouveaux modules de classe équipés aux responsables de quinze établissements de plusieurs départements qui a eu lieu à Za-Kpota.
Parlant du projet, Arsène Zocli, directeur de la Programmation et de la Prospective du Mestp, indique que pour le compte de l’enseignement secondaire général, des modules de quatre salles de classe au profit de quinze établissements publics d’enseignement secondaire général sont destinés aux communes d’Abomey- Calavi, de Ouidah, d’Allada, de Toffo, d’Athiémé, de Comè, de Houéyogbé, de Zogbodomey, et de Zakpota. Outre ces modules de classe, 1200 m linéaires de mur de clôture ont été construits ainsi qu’un bloc administratif respectivement au Ceg la Vallée de Gbèko dans la commune de Dangbo et au Ceg3 de Ouidah.
Pour sa part, Mathias Affomaï, conseiller technique en charge du suivi des réformes et des projets,précise que le coût global des réalisations dans ces établissements publics est de 840 406 478 F Cfa, entièrement financé par le budget national.Quant aux réalisations faites dans l’enseignement et la formation techniques et professionnels dans les communes de Ouidah, Comé, Savalou et Tchaourou, elles portent sur la construction des modules de salles de classe, dortoirs, blocs administratifs et réfectoires et d’une valeur de 284 202 648 F Cfa. Au total, ajoute Mathias Affomaï, une bagatelle de 1 124 609 126 F Cfa a été investie pour construire ces différents ouvrages au profit de l’enseignement secondaire général et la formation technique et professionnelle.
Après la réception des clés des nouvelles infrastructures, tour à tour, les bénéficiaires ont remercié le gouvernement pour cet important investissement qui témoigne une fois encore de l’intérêt porté pour le système éducatif en général et le sous-secteur de l’enseignement secondaire et la formation technique et professionnelle en particulier.
Il faut rappeler que ce projet relève du Programme d’action du gouvernement (Pag) qui fait de l’éducation l’une de ses priorités dans son axe stratégique n° 5 qu’est « l’amélioration des performances de l’éducation » et des plans de travail annuels 2019 et 2020 du ministère de l’Enseignement secondaire.

LIRE AUSSI:  Bilan de l’équipe décanale de la FLASH: D’importantes innovations apportées