En fin de séjour au Bénin: Mohamed Ibn Chambas exhorte à un scrutin sans anicroches

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubriques: Actualités |   Commentaires: Aucun


Au terme d’une visite de quatre jours effectuée au Bénin auprès de différentes personnalités et structures impliquées dans l’organisation et la tenue de l’élection présidentielle du 28 février prochain, Mohamed Ibn Chambas, représentant spécial du secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies (Onu) pour l’Afrique de l’Ouest, a eu un bref échange avec les hommes des médias. Samedi 6 février dernier à Cotonou, il a fait le point de sa visite, confié ses impressions avant de prendre congé du Bénin.

LIRE AUSSI:  Violences à l’égard de la communauté peule à Cobly: Des morts et plus d’un millier de personnes déplacées

Mieux comprendre les enjeux et défis du processus électoral béninois en cours et assurer les parties prenantes à son organisation « de la bonne disposition de l’Organisation des Nations Unies à être aux côtés du peuple béninois en ces moments importants de la vie démocratique nationale ». C’est ainsi que Mohamed Ibn Chambas, représentant spécial du secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies (Onu) pour l’Afrique de l’Ouest résume l’objectif de la mission de quatre jours qu’il vient d’achever au Bénin. Laquelle lui a permis de rencontrer, entre autres, plusieurs responsables d’institutions impliquées dans l’organisation de ce scrutin tels que la Cour constitutionnelle, la Commission électorale nationale autonome (Céna), la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac)… Des acteurs de la Société civile, des partenaires techniques et financiers, des responsables du système des Nations Unies, le président de l’Assemblée nationale, le Médiateur de la République, le chef de l’Etat ont également eu des échanges avec l’émissaire onusien dans le cadre de sa mission à Cotonou.

LIRE AUSSI:  An III de la gouvernance Talon: Ces réformes qui ont changé le quotidien des producteurs

« Je suis venu renouveler toute la confiance du secrétaire général des Nations Unies dans le système démocratique béninois et sa capacité à organiser des élections apaisées, crédibles et participatives », confiait Mohamed Ibn Chambas au cours de son point de presse. Puis, il indique qu’il a partagé «un message de tolérance et de fraternité avec tous les acteurs impliqués afin que tous les candidats puissent faire campagne en toute liberté et sécurité et que tous les électeurs sans distinction, puissent participer librement et sans contrainte à toutes les activités du processus électoral dans le respect de la loi». Le représentant spécial du secrétaire général de l’Onu est aussi préoccupé par l’accès égal des candidats aux médias. Il demande, par ailleurs, aux acteurs desdits médias de contribuer au déroulement pacifique de l’élection en respectant leur déontologie.
Pour ce qui concerne les citoyens inscrits sur la liste électorale, son exhortation à leur endroit, c’est qu’ils puissent s’organiser pour récupérer leurs cartes d’électeur au cours des prochaines semaines, afin d’être en mesure d’exercer leur devoir civique. Puis enfin, il a rappelé à l’endroit de tous que «le Bénin a une réputation bien établie. Celle d’un pays qui a habitué le monde entier à réaliser des alternances pacifiques, grâce notamment à la tradition du compromis et au sens que les uns et les autres ont de l’Etat». D’où son vœu pour que « le Bénin continue à montrer le bon exemple »¦