Elections municipales, communales et locales du 28 juin prochain: Lehady Soglo sollicite le suffrage des zémidjans

Par Sabin LOUMEDJINON,

  Rubriques: Actualités |   Commentaires: Aucun


Le candidat qui conduit la liste de l’alliance Renaissance du Bénin-Réveil patriotique (RB-RP) était dans certains quartiers de la ville de Cotonou les 23 et 24 juin derniers. Sa cible : les conducteurs de taxi-motos dont il sollicite, le concours pour la reconquête de l’hôtel de ville de Cotonou.

LIRE AUSSI:  Le ministre Aurélien Agbénonci à propos de la rencontre avec l’Ue: « Ce dialogue tourne définitivement la page de quelques incompréhensions »

A pas de charge, le premier adjoint au maire de Cotonou, Lehady Vinagnon Soglo, a fait le tour de plusieurs quartiers de Cotonou hier mercredi 24 juin. C’est un accueil chaleureux que les conducteurs de taxi-moto dits zémidjans lui ont réservé en fin de matinée au point de vente de journaux près de la morgue du CNHU, rue du camp Guézo dans le 12è arrondissement de Cotonou.

Accompagné de son état-major, il a été longtemps ovationné par les hommes en jaune qui scandaient le cri de guerre du parti RB : «Houézèhouè». Poing de la main droite levé et affichant un large sourire, il adressait le «V» de la victoire à ceux qui faisaient les éloges de son parti.
«Je suis venu pour solliciter votre suffrage, pour occuper le fauteuil du maire de la ville de Cotonou. Je veux pouvoir compter sur vous. Me donnez-vous l’assurance de ma réélection ?» Un «OUI, spontané accueille sa sollicitation ponctuée de «Houézèhouè toujours, Houézèhouè à vie». C’est alors que le candidat lève les deux bras en signe de gratitude. Mais soudain, un conducteur de taxi-moto le hèle et lui assène un «moi je vote UN». Un propos qui déclenche l’hilarité de l’assistance et a fait tilt chez Lehady Soglo dont la répartie ne s’est pas fait attendre. «L’Union fait la Nation n’est pas notre ennemi. Nous sommes ensemble. A preuve, nous avons toujours été ensemble lors des différentes manifestations dans les rues de Cotonou. Mon père le président- maire, Nicéphore Soglo, a même reçu des gaz lacrymogènes à cet effet», soutient le premier adjoint au maire qui a également remercié le zémidjan en question avant de tenter de le ramener vers la cause de la RB-RP.
La veille déjà, c’est le même exercice qu’il a eu avec les zémidjans sous le passage supérieur de Houéyiho dans le 11è arrondissement. Lehady Soglo a souhaité que ses «amis» zémidjans servent de canaux de communication pour faire adhérer le maximum de votants à la cause de l’alliance qu’il dirige. Les uns et les autres l’ont rassuré de leur soutien et ont promis fermement aider le candidat à gagner la bataille du 28 juin prochain afin de continuer l’œuvre entamée à la tête de la municipalité depuis douze ans. «On ne change pas une équipe qui gagne», ont indiqué les zémidjans qui ont accompagné le cortège du candidat.

LIRE AUSSI:  Contrôle de conformité de la loi portant aménagement du territoire: La Cour constitutionnelle déclare irrecevable la requête du chef de l'Etat (Décision DCC 16-142 du 15 septembre 2016)