Elections communales et municipales du 17 mai dernier: La Céna procède à l’évaluation du processus

Par Maurille GNASSOUNOU A/R Borgou-Alibori,

  Rubriques: Actualités |   Commentaires: Aucun


Le bilan des dernières élections communales et municipales au Bénin est depuis hier, lundi 27 juillet, au centre d’un atelier à Parakou. Prévue pour s’achever demain, mercredi 29 juillet, cette rencontre permettra à la Commission électorale nationale autonome (Céna) de déposer son rapport, conformément à la loi.

LIRE AUSSI:  Programme d’hydraulique villageoise de l’UEMOA: 500 forages effectivement réalisés, la seconde phase annoncée

La Céna procède depuis hier, lundi 27 juillet à Parakou, à l’évaluation des élections communales et municipales qu’elle a organisées. C’est à la faveur d’un atelier qui regroupe les divers acteurs qui étaient impliqués à ses côtés dans l’organisation du scrutin du dimanche 17 mai dernier. Les travaux qui vont durer 72 heures déboucheront également sur la prise d’un certain nombre de résolutions, lesquelles permettront d’améliorer l’organisation d’autres élections à venir.
En effet, depuis que la Céna, explique son président, Emmanuel Tiando, est devenue une institution permanente, elle a désormais fait de l’évaluation des élections qu’elle organise une tradition bien établie dans sa vie. Selon lui, cette évaluation procède d’une démarche qui se veut à la fois rétrospective et prospective. « En d’autres termes, elle s’inscrit dans la logique d’un bilan du processus électoral avec comme objectif essentiel, la recherche de l’amélioration continue de notre prestation dans la tenue des scrutins au Bénin», a indiqué le président.
« En effet, l’organisation d’une élection est une opération très complexe comportant plusieurs défis à la fois d’ordre politique, stratégique, organisationnel et matériel », a-t-il fait remarquer. « C’est pourquoi, au terme de chaque scrutin, nous procédons ensemble avec les autres parties prenantes, à son évaluation pour en mesurer les forces et les faiblesses, afin de tirer les leçons utiles à une meilleure conduite de l’élection prochaine », a poursuivi Emmanuel Tiando.
Ces élections, a rappelé le président de la Céna, s’étaient déroulées dans un contexte de crise sanitaire liée à la Covid-19. Une situation qui n’a pas créé des perturbations majeures dans l’organisation et la tenue du scrutin.
Au nombre des acteurs qui prennent part à cette rencontre, figurent les présidents de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac) et de l’Association nationale des communes du Bénin (Ancb). Il y a également les partis politiques et les Organisations de la Société civile.
Le préfet du Borgou, Djibril Mama Cissé, s’est réjoui de la réussite que l’organisation de ces élections communales et municipales a connue. Selon lui, malgré les difficultés rencontrées et qui sont dues à l’avènement de la pandémie du coronavirus, le défi a été relevé. A sa suite, le maire de Parakou, Aboubacar Yaya, a remercié la Céna, pour le choix porté sur sa ville pour accueillir cette activité.

LIRE AUSSI:  Message à la nation de s.e.m. Patrice Talon, président de la République du Bénin, chef de l’Etat, chef du gouvernement