Election présidentielle 2021: Moele-Bénin de Jacques Ayadji fait sa rentrée politique

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubriques: Politique |   Commentaires: Aucun


Premier parti politique à avoir invité le président Patrice Talon, à être candidat à sa propre succession, le Mouvement des élites engagés pour l’émancipation du Bénin (Moele-Bénin) sonne la mobilisation de ses membres pour affronter les défis de la présidentielle du 11 avril prochain. Le parti a fait sa rentrée politique, samedi 23 janvier dernier, à Porto-Novo, sous l’égide de son président, Jacques Ayadji.

LIRE AUSSI:  Présidentielle 2016: La position de Goras Gaglozoun et des Forces de Gauche

Se ressourcer, s’apprécier et se projeter dans l’avenir. Tels sont les grands objectifs de la rentrée politique effectuée, ce samedi 23 janvier, à Porto-Novo, par le Mouvement des élites engagés pour l’émancipation du Bénin (Moele-Bénin). Ce rendez-vous politique a été l’occasion pour le parti de faire le bilan de ses actions passées dans un esprit critique mais constructif pour tracer le chemin et fixer les objectifs pour les mois à venir. Pour le président de Moele-Bénin, Jacques Ayadji, la présidentielle du 11 avril prochain constitue le déterminant des activités du parti dans les mois à venir. Voir loin et bien reste le label du parti, indique-t-il.
Jacques Ayadji a saisi l’occasion de cette rencontre pour procéder à la présentation et l’installation dans leurs fonctions des membres du bureau politique national et des responsables à divers niveaux des organes techniques du parti.

Selon lui, cette installation est un acte majeur et crucial dans la marche du parti. Le président de Moele-Bénin a partagé avec l’assistance la compréhension qui est la sienne quant à la prise de responsabilités au sein des organes dirigeants du parti notamment le bureau politique national et les organes techniques. Il rappelle que la prise de responsabilité est certes un engagement à servir le parti loyalement et avec détermination pour le faire grandir, le faire rayonner et renforcer son ancrage au plan national. Mais elle va au-delà, insiste Jacques Ayadji. Il s’agit, surtout à l’en croire, de s’engager à servir le creuset politique librement choisi pour donner l’exemple à ceux en attente de prendre aussi des responsabilités et se préparer à assumer des charges nationales.

LIRE AUSSI:  Présidentielle 2016: La position de Goras Gaglozoun et des Forces de Gauche

Le Prd engagé

Jacques Ayadji a invité les organes dirigeants installés qu’ils n’ont pas droit à l’erreur. Ils doivent s’acquitter de leurs attributions avec responsabilité et dévouement dans l’intérêt supérieur du parti. « Votre satisfaction morale en fin de mandat se prépare dès votre entrée en fonction où vous restez pour les autres membres, le miroir dont ils ont besoin pour faire pareil à votre suite », a rappelé le président de Moele Bénin à chaque responsable installé.
Présent à la cérémonie d’ouverture officielle des travaux de cette rentrée politique, le Parti du renouveau démocratique de Me Adrien Houngbédji, à travers la voix de son représentant, Belmus Djidossi, a clairement laissé entendre que le Prd travaillera à la réélection de Patrice Talon.
« En tant que membre de la même famille, le Prd souhaiterait que les différentes conclusions et les grandes lignes qui sortiront de votre rentrée politique, puissent réellement permettre que, dans la vérité, nous puissions travailler pour l’enracinement des acquis démocratiques et le triomphe du pouvoir de notre chef d’Etat et ensemble nous puissions continuer les œuvres entamées », a déclaré le vice-président du Prd.