Éditorial de Paul Amoussou: Les vrais acteurs de la réussite

Par Paul AMOUSSOU,

  Rubriques: Actualités |   Commentaires: Aucun


A qui attribuer la réussite de l’élection présidentielle qui vient de connaitre son aboutissement avec la proclamation par la Cour constitutionnelle des résultats provisoires, en attendant l’épilogue qui sera prononcé suite aux résultats définitifs ?

LIRE AUSSI:  Préparatifs des législatives 2019 : La Cour constitutionnelle au contact des institutions impliquées

Il n’est pas question ici de clamer qui en est le vainqueur, car il est clair comme l’eau de roche que le duo Talon-Talata est sorti grand vainqueur du scrutin présidentiel avec un Knockout qui en dit long à ce propos. Mais il s’agit de déceler qui détient la palme de l’aboutissement heureux dudit scrutin. Pour répondre à cette appréhension, il faut s’inspirer de Patrice Talon qui n’a de cesse d’attribuer les réussites de ses actions à la tête du pays au peuple béninois, à ses compatriotes dont il salue le sacrifice et l’abnégation, chaque fois que l’occasion lui en est donnée…Il en a donné encore la preuve au soir même du prononcé des résultats par la Cour constitutionnelle. Mais tout comme la portée de ses résultats louables en tant que chef de l’Etat, Patrice Talon ne manque pas moins de mérite quant à l’issue dudit scrutin.
En effet, le taux de participation appréciable issu de l’élection présidentielle résulte de sa résilience exceptionnelle à mener campagne, comme s’il se présentait pour la première fois devant les Béninois.
Ce faisant, non seulement il fait mentir ceux qui lui prêtaient l’intention d’avoir mené campagne avant l’heure, lors de sa tournée de reddition de comptes, mais aussi il fait montre du sérieux que cette campagne présidentielle revêtait. Incontestablement, cette débauche d’énergie du favori de l’élection a boosté le taux de participation que les actes de terrorisme, marqués par le vandalisme ici et là et les intoxications grossières sur les réseaux sociaux, tendaient à miner !

LIRE AUSSI:  Vague de démissions au Prd: Houngbédji tente de parer au plus pressé

Les autres duos de candidats ne manquent pas non plus de mérite à cet effet, car Soumanou-Hounkpè et Kohoué-Agossa, dans une démarche digne et républicaine, ont aussi mouillé le maillot comme on dit vulgairement dans le jargon du football pour saluer les mérites des joueurs. Face à la menace terroriste, il leur a fallu à tous du courage pour mener campagne dans certaines régions. L’issue favorable du scrutin et la nature du taux plus qu’honorable de participation reviennent donc aux candidats, en premier celui dont la ténacité s’est avérée payante. L’abnégation du peuple béninois, demeuré sourd aux appels au chaos de ceux qui y ont tout intérêt est salutaire, preuve que ce peuple a choisi son camp. Le professionnalisme des forces de défense et de sécurité, qui ont évité aussi le piège du chaos, pour faire une fois encore preuve de leur caractère républicain, est également à saluer. Et le président Talon réélu, l’a si bien perçu que ses premiers mots leur sont adressés après la proclamation des résultats par la Cour constitutionnelle.