Edition 2019 de la fête de la Gaani: Forte présence des membres du gouvernement : Une marque de reconnaissance de la chefferie traditionnelle

Par Maurille GNASSOUNOU A/R Borgou-Alibori,

  Rubriques: Culture |   Commentaires: Aucun| 763 lecteurs


Une forte délégation du gouvernement était présente, samedi 9 novembre dernier, aux manifestations de la Gaani.
C’est le ministre d’Etat, Abdoulaye Bio Tchané qui la conduisait. Il était porteur du message du chef de l’Etat, Patrice Talon.

LIRE AUSSI:  18e édition du Festival Mahi-houindo: Les Mahi en communion ce week-end à Covè

Près d’une dizaine de ministres ont honoré de leur présence la Gaani, édition 2019, samedi 9 novembre dernier, à Nikki. C’est la preuve que le gouvernement tient à cœur de valoriser la tradition. Au palais impérial à la tête de cette importante délégation également composée de députés, le ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané a échangé avec Son Altesse Sabi Nayina III et les membres de sa cour. Il était porteur d’un message de soutien, de paix et de solidarité du président de la République et du gouvernement à l’endroit des peuples Baatonu, Boo et assimilés.
Selon le ministre d’Etat, la Gaani est une fête coutumière à laquelle, tous les ans, les Béninois, qu’ils soient à Parakou ou d’autres communes, viennent participer. « Vous le savez, le chef de l’Etat a donné un grand signal dans la dernière révision de la Constitution sur l’importance des chefferies traditionnelles. C’était une bonne occasion de venir redire à la chefferie de cette région que le gouvernement considère cette partie de notre leadership comme importante », a poursuivi le ministre.
Dans le Programme d’action du gouvernement, il y a un vaste projet pour construire des arènes de la Gaani et un palais royal pour développer les fêtes endogènes et identitaires. Selon Sacca Lafia, la forte présence des ministres montre que le gouvernement sait qu’il faut compter avec la culture, nos valeurs traditionnelles.
Joignant l’acte à la parole, le ministre du Tourisme et de la Culture, Jean-Michel Abimbola, a procédé à la remise d’un site. C’est pour le démarrage des travaux de construction du nouveau palais et des arènes de la Gaani et de la course hippique sur financement du budget national.

LIRE AUSSI:  18e édition du Festival Mahi-houindo: Les Mahi en communion ce week-end à Covè