Echos des Ecureuils expatriés:Mounié buteur, 90 minutes pour Allagbé et Yohan Roche

Par Christian HOUNONGBE,

  Rubriques: Sports |   Commentaires: Aucun


Fortunes diverses pour les Ecureuils évoluant dans l’Hexagone, mercredi 10 février dernier, en Coupe de France de Football. Si Steeve Mounié a réussi à marquer un beau but lors du match entre le Stade Brestois 29 et Rodez, le club de son compatriote Yohan Roche, Saturnin Allagbé et Mattéo Ahlinvi très entreprenants respectivement avec Dijon et Nîmes n’ont pas pu empêcher l’élimination de leurs clubs à la 32e de finale de cette compétition.

LIRE AUSSI:  Fédération béninoise de cyclisme: Huit cyclistes formés en mécanique

Deux Ecureuils ont focalisé les attentions lors du match entre le Stade Brestois 29 et Rodez Aveyron Football, mercredi 10 février au stade Francis-Le Blé. Il s’agit de Steve Mounié et Yohan Roche. Mené au score depuis la 16e minute grâce au but de Malaly Dembélé, le Stade Brestois a pu compter sur son avant-centre d’origine béninoise Steve Mounié pour revenir dans la partie. Sur un centre de Ronael Pierre-Gabriel, l’attaquant des Ecureuils du Bénin reprend à la 34e minute le ballon d’un ciseau acrobatique, dos au but et surprend le gardien de Rodez, Guivarch qui n’a fait que constater les dégâts. Deux minutes plus tard, son coéquipier Jérémy Le Douaron marque le but providentiel et offre la qualification pour le prochain tour aux siens. Impliqué sur le but de Jérémy Le Douaron et meilleur Brestois lors de ce match, il est sorti à la 64e minute de jeu. En attendant le déplacement de Brest, 12e (30 points) chez le leader provisoire de la Ligue 1,
Lille (54 points), dimanche 14 février, l’attaquant de 26 ans totalise désormais 6 buts et 4 passes décisives. Titularisé, Yohan Roche a disputé les 90 minutes de cette rencontre. Très en verve lors de cette 32e de finale, il devra se consoler avant la 25e journée du domino Ligue 2 demain, samedi 13 février où Rodez, 14e avec 27 points, ira défier Troyes, leader avec 48 points au stade l’Aube.

LIRE AUSSI:  Championnat d’Afrique des Nations 2020: Des rencontres décisives prévues pour ce week-end

Allagbé déterminant mais …

Face au leader du championnat de France de Ligue 1, Lille, mercredi 10 février, le gardien international des Ecureuils et Dijon Football Côte d’Or (Dfco) ont été éliminés de la Coupe de France en 32e de finale. Très entreprenant dans le match, l’ancien joueur d’Amiens n’a pas pu empêcher la défaite de son club par le score de 1-0. Suite à une percée, Camara voit sa frappe frôler le poteau de Saturnin Allagbé (3’). Le match devient équilibré au milieu de terrain, mais les Lillois resteront les maîtres du jeu. Weah, bien lancé dans la profondeur, s’en va défier Allagbé mais le portier dijonnais, sorti promptement, remporte le duel (13’).

Malheureusement, il n’aura pas cette chance quelques secondes plus tard, quand Camara, lancé à la limite du hors-jeu, se présente face à lui (0-1, 16’). Après l’unique but de la partie, Saturnin Allagbé reste imperturbable jusqu’à la fin du match. Lille demeure dangereux avec Weah. Lancé dans le dos de la défense, ce dernier se présente seul devant Allagbé, qui remporte ce nouveau duel (56’). Les Nordistes se montrent menaçants quelques instants plus tard sur un coup franc au premier poteau de Renato Sanches mais Saturnin Allagbé et sa défense finissent par écarter le danger à la 65e minute. Même face à la tête de Weah à la 79e minute, Allagbé a assuré. Sans avoir livré une mauvaise copie, l’ancien pensionnaire de Taneka quitte la Coupe de France.

LIRE AUSSI:  Coupe du monde Russie 2018: La Croatie humilie l’Argentine (3-0)

84 minutes pour Ahlinvi

Avant la réception, dimanche 14 février prochain de Dijon, Nîmes olympique et Mattéo Ahlinvi ont été défaits à domicile, mercredi, par Nice par le score de 3-1 lors de la 32e de finale de la Coupe de France. Surpris dès la 13e minute par le but de Rony Lopes, le Béninois et ses coéquipiers n’ont pas pu résister face à cette formation de Nice. Auteur de la première réalisation, Rony Lopes parvient à faire son doublé suite à une passe décisive de Amine Gouiri. Mais, servi par Patrick Burner, Haris Duljevic réduit le score et donne espoir aux Nîmois qui retournent aux vestiaires avec un avantage psychologique. Trois minutes avant le remplacement de Mattéo Ahlinvi par Nassim Chadli à la 84e minute, Pierre Lees-Melou va corser la note (3-1) pour sceller le sort des Nîmois. Au bas du classement de la Ligue 1, Nîmes Olympique et Dijon avec leurs deux Ecureuils vont s’affronter lors de la 25e journée de la compétition.