Drame au quartier Yokossi à Natitingou: Découverte du corps sans vie d’un trentenaire

Par Didier Pascal DOGUE,

  Rubriques: Société |   Commentaires: Aucun


Lundi 9 mars dernier au quartier Yokossi à Natitingou, une foule affligée renseigne sur le drame. Le corps inanimé d’un homme, la trentaine, gisant au sol dans une mare de sang.
Nestor Nonga, le chef dudit quartier, dit ce qu’il en sait: « C’est déplorable; à notre réveil ce matin, vers 5 h 30, on a constaté la mort d’un éleveur burkinabè abattu par son compatriote. C’est une histoire de femme entre eux; il a donné un coup et l’autre réagissant lui a enfoncé une machette dans l’épaule gauche. Contrairement à ce que la rumeur colporte, ce ne sont pas les jeunes du quartier qui se sont affrontés. C’est plutôt une altercation entre des rivaux amoureux d’une même femme qui a tourné au drame». Version confirmée par un des riverains.
Sa mort a été constatée par Adamou Altimi, infirmier diplômé d’Etat en poste au Centre hospitalier départemental de l’Atacora, dépêché pour les besoins de l’enquête. Selon le spécialiste de la santé, il y a eu une lutte entre la victime et son bourreau. Il déclare également avoir relevé “une mâchoire déformée au niveau du jugulaire gauche; une hémorragie s’en est suivie”. C’est probablement cette hémorragie qui aurait causé la mort du Burkinabè, avance-t-il.

LIRE AUSSI:  Suivi du programme Acma 2: Les résultats du projet présentés au comité à Dassa