Don des Etats-Unis d’Amérique à la Police nationale: L’Ocertid équipé pour contrer le trafic de drogue

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubriques: Actualités |   Commentaires: Aucun


Les moyens de la Police nationale pour faire efficacement face au trafic de drogue ont été renforcés, ce mardi 3 octobre, par un lot d’équipements offerts par l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique près le Bénin. Le don destiné à l’Office central de répression du trafic illicite de drogue au Bénin (Ocertid), est d’une valeur de 180 millions francs Cfa.

LIRE AUSSI:  Assemblée nationale: La session ordinaire ouverte avec un quorum de 52 députés

Des kits de détection de drogues, des détecteurs portatifs de drogues et trois véhicules 4X4 de marque Toyota land cruiser, constituent, entre autres, les équipements offerts, ce mardi 3 octobre par l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique à la Police béninoise. D’un coût total de 180 millions F Cfa, ils sont et destiné à l’Office central de répression du trafic illicite de drogue au Bénin (Ocertid).
« A travers ce don, le Gouvernement des Etats-Unis d’Amérique entend contribuer à empêcher le flux des drogues illicites qui traversent les frontières du Bénin », a déclaré l’ambassadeur américain, Lucy Tamlyn, lors de la remise officielle des équipements. Et si les Etats-Unis ont jugé utile de faire ce que le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Sacca Lafia a qualifié de « énième don », c’est justement parce que les victimes du trafic de drogue, ce ne sont pas les seuls consommateurs. « Les familles, les amis et les voisins des personnes impliquées s’en trouvent aussi affectés », relève l’ambassadeur Lucy Tamlyn.
« Les vies brisées, les familles déchirées, les avenirs hypothéqués » du fait de la drogue constituent, selon l’ambassadeur des États-Unis, des motifs suffisants pour déclarer la guerre à ce crime. « Les réseaux qui contrôlent les trafics de drogue sont ceux que l’on retrouve également dans d’autres activités hautement criminelles », sans oublier que « ces groupes criminels menacent la stabilité des Etats, indique Mme Tamlyn. D’où ce devoir que ressent la représentation diplomatique américaine à Cotonou d’unir ses forces à celles de l’Ocertid pour venir à bout des stupéfiants. Sur ce chantier, le soutien du Gouvernement américain ne fera pas défaut et se tient aux côtés du Bénin dont il veut soutenir les efforts « pour promouvoir un avenir de paix, de sécurité et de prospérité » pour la nation béninoise et ses générations futures, assure l’ambassadeur.
En tout cas, contre « ces fous furieux qui jouent à s’en prendre à des personnes paisibles », le ministre Sacca Lafia souhaite que la Police nationale les combatte pour apporter la paix, la tranquillité et la sérénité à toutes les populations. En cela, il apprécie le soutien des Etats-Unis et sa constante sollicitude aux côtés du Bénin.
Idrissou Moukaïla, directeur général de la Police nationale et patron des éléments de l’Ocertid, structure bénéficiaire, s’inscrit dans la même logique. Il rassure de l’utilisation rationnelle des équipements offerts pour produire de bons résultats.

LIRE AUSSI:  Consultations intergouvernementales bénino-germaniques: Les points des prochaines négociations retenus à Cotonou