Direction des Archives nationales: Les journées portes ouvertes officiellement lancées

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubriques: Culture |   Commentaires: Aucun


La Direction des Archives nationales basée à Porto-Novo s’ouvre au public. C’est dans le cadre des journées portes ouvertes officiellement lancées jeudi 17 décembre dernier et qui s’étendent jusqu’au jeudi 31 décembre prochain.

LIRE AUSSI:  Aux Journées musicales de Carthage en Tunisie: Gangbé Brass Band a fait sensation

La Direction des Archives nationales offre une gamme variée de prestations. Elle conserve dans ses dépôts un fonds riche issu de l’époque coloniale qui retrace l’histoire du Bénin depuis la pénétration française jusqu’à l’indépendance. En dehors de ces documents coloniaux, les archives nationales mettent également à la disposition du public les fonds de photographies, de cartes et de plans. Le public peut également consulter les archives relatives à l’époque contemporaine du Bénin. La liste n’est pas exhaustive. Malheureusement ses prestations ne sont pas assez connues. C’est donc pour corriger cet état de chose que la direction organise depuis jeudi 17 décembre dernier des journées portes ouvertes qui s’étendent jusqu’au 31 décembre prochain. Pour le directeur par intérim des Archives nationales, Alphonse Labitan, l’organisation de ces journées sera l’occasion de mettre en lumière les prestations offertes par sa direction placée sous tutelle de la présidence de la République. Les visiteurs pourront découvrir les locaux de la direction, notamment le service de communication et de conservation, le service éducatif, l’atelier de reliure et de numérisation.

LIRE AUSSI:  Festival international des danses et percussions du Bénin : Les innovations majeures de la cinquième édition

Aussi prendront-ils connaissance des activités proposées aux professeurs et aux élèves, rencontreront des spécialistes des archives, découvriront concrètement les métiers d’archivistes et de relieurs. Ces journées portes ouvertes offriront par ailleurs au public l’occasion de visiter les expositions «cent ans d’histoire du Bénin : les archives témoignent», «le voyage retour sur la Conférence des forces vives de la Nation» et aussi les stands de vente des publications «mémoires du Bénin». Pour Alphonse Labitan, ces journées sont destinées à toutes les couches de la population qui auront l’opportunité de s’informer à la source, d’apprendre et de comprendre, de poser les questions qui les intéressent, et ainsi mieux se familiariser avec la Direction des Archives nationales. Il a réitéré au secrétariat général du gouvernement l’engagement de la Direction des Archives nationales à continuer d’accompagner le Bénin dans la mise en œuvre de ses ambitions en matière de développement, de bonne gouvernance et de démocratie. L’importance des archives nationales sera aussi vantée par le représentant du préfet de l’Ouémé-Plateau, Thomas Fabité. L’espoir de faire des archives un outil de développement au service du citoyen est désormais permis avec l’organisation de ces journées portes ouvertes, se réjouit la première secrétaire générale adjointe du gouvernement qui a lancé officiellement les manifestations. Pour Clémentine Agbomadokan, les archives nationales doivent être accessibles aux citoyens car elles sont le témoignage de notre existence et celles de tous ceux qui, témoins ou acteurs, ont contribué, contribuent et contribueront à la construction de la communauté nationale. Leur mise en valeur apparaît donc comme un enjeu fondamental, insiste Clémentine Agbomadokan qui a pour cela invité le public à venir massivement découvrir la richesse des archives nationales dans les domaines les plus variés comme l’histoire, la politique, l’administration territoriale, la religion et l’éducation?