Deuil royal: Les circonstances du décès du roi de Porto-Novo

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubriques: Culture |   Commentaires: Aucun


Porto-Novo est en deuil. La ville capitale du Bénin pleure le décès de son roi, Sa Majesté Kpotozounmè Dê Hakpon III qui a tiré sa révérence, vendredi 7 février dernier des suites d’une courte maladie. Comme une trainée de poudre, l’information a fait le tour de la toile le jour même de son décès. Elle a été confirmée par la suite par des membres de la famille et de la cour royales contactés. Selon ces derniers, le roi s’en est allé, à la surprise de tous, après seulement quatre jours de maladie. Il se serait plaint d’une fatigue générale accompagnée d’une toux. Le roi a été transféré pour des soins appropriés, mardi 4 février dernier, dans une clinique privée de référence sise au quartier de Djassin à Porto-Novo. Mais la maladie a eu raison de lui, vendredi 7 février dernier aux environs d’une heure du matin. Les mêmes sources renseignent que c’est comme si le roi lui-même pressentait sa mort. Car, selon elles, depuis quelques jours, il leur aurait confié que la nuit va tomber bientôt sur la ville. Et il ne ferait que leur demander chaque fois «l’heure qu’il fait » un peu comme s’il savait que ses jours étaient désormais comptés sur terre.

LIRE AUSSI:  Nikki et sa Gaani, la grande fête des Baatonu…

Curieuse coïncidence

Chose curieuse, le roi est décédé la même date, le même jour et le même mois que Toffa 1er, l’un des plus grands rois de Porto-Novo, qui a disparu le vendredi 7 février 1908.
Les funérailles du roi Kpotozounmè Dê Hakpon III se sont aussitôt déroulées au petit matin du samedi 8 février et le roi a rejoint ses ancêtres à Allada, informent les sources proches de la famille royale. La prochaine étape des rites sera l’annonce officielle de la mort du roi aux populations par un crieur public spécial, expliquent les mêmes sources. Cette annonce publique se fait trois mois après le décès constaté. Celle-ci ouvrira officiellement la succession du roi Kpotozounmè Dê Hakpon III qui a célébré, en janvier dernier, son 23e anniversaire de règne. La procédure démarre par la consultation du Fâ. L’oracle va révéler le nom du successeur qui entrera au couvent avant son intronisation comme roi de Porto-Novo. Pour l’instant, les délégations officielles continuent d’affluer à la cour royale pour présenter leurs condoléances à la famille de l’illustre disparu. Le maire de Porto-Novo, Emmanuel Zossou et tout son conseil municipal étaient dans la maison mortuaire samedi 8 février dernier, pour signer le livre de condoléances ouvert à cet effet.