Deuil dans la cité des Kobourou:Le roi de Kpébié, chef de terre de Parakou, n’est plus

Par Claude Urbain PLAGBETO,

  Rubriques: Société |   Commentaires: Aucun


Sina Nadou, roi de Kpébié et chef de terre de Parakou, est mort. Il a été rappelé à Dieu hier jeudi 12 février à 00 heure pile et aussitôt inhumé dans la nuit conformément à la tradition. Assadé Assogba, de son vrai nom, cet ancien agent de l’ASECNA à la retraite est décédé à l’âge de 73 ans, étant né officiellement vers1942 ; mais de source proche de la famille, il serait âgé de 81 ans. Paralysé et ayant même perdu la vue, il était souffrant depuis quelques temps. Son décès plonge à nouveau la cité de Kobourou dans le deuil, après la disparition d’Akpaki Boukoukinnin II, 28e roi de Parakou, qui a cassé sa pipe le 21 septembre dernier.

LIRE AUSSI:  Journée internationale de la femme africaine: Appel à la renaissance

Intronisé le 10 février 2003, Sina Nadou tire sa révérence après douze ans et deux jours de règne, laissant derrière lui deux femmes et 13 enfants. Les cérémonies funéraires dureront trois mois. Déjà les groupes folkloriques et les griots défilent au palais royal sis au quartier Kpébié pour rendre hommage à l’illustre disparu et exhorter les ancêtres à bien l’accueillir dans le royaume de l’au-delà. Le processus de succession du roi de Parakou en cours pour lequel une dizaine de candidatures a été déjà enregistrée, connaîtra ainsi une suspension puisque c’est le chef de terre qui procède au rasage du roi de Parakou et à son intronisation.

Claude Urbain PLAGBETO A/R Borgou-Alibori

LIRE AUSSI:  Elections législatives du 26 avril prochain:Mathurin Nago reçoit le soutien des femmes de Klouékanmè et Bopa