Descente du maire et de ses adjoints sur des chantiers à Lokossa: Gervais Houénou tient au respect des cahiers des charges

Par Désiré C. VIGAN A/R Mono Couffo,

  Rubriques: Actualités |   Commentaires: Aucun


Une quinzaine de chantiers en cours à Lokossa ont reçu, mercredi 24 juin dernier, la visite de l’équipe dirigeante du conseil communal. Le maire Gervais Hounkpè Houénou et ses adjoints Norbert Gangbédji et Rodéo Mégnikpa, accompagnés des cadres de la mairie, tiennent au respect strict des cahiers des charges régissant l’exécution des travaux en cours sur les sites visités.

LIRE AUSSI:  Transhumance transfrontalière: Le Bénin et le Niger prennent des engagements mutuels

Visiter les chantiers, voir leur niveau d’exécution ainsi que les difficultés auxquelles sont confrontées les entreprises afin de trouver avec elles des solutions pour un aboutissement heureux. Tels sont les objectifs de la descente effectuée, mercredi dernier, par l’équipe dirigeante du conseil communal de Lokossa. Pour cette première sortie de l’exécutif communal, le maire Gervais Hounkpè Houénou et ses adjoints Norbert Gangbédji et Rodéo Mégnikpa ont visité une quinzaine de chantiers dans les arrondissements de Koudo, d’Agamè, d’Agnivèdji et de Lokossa-centre. Accompagnée du directeur du service technique et du secrétaire permanent de la Personne responsable des marchés publics de la mairie, la délégation a marqué son premier arrêt à l’école primaire publique d’Agnito, dans l’arrondissement de Koudo. Ici, un module de trois salles de classe et des latrines à quatre cabines sont en train d’être achevés pour le bonheur des apprenants.

Mais les travaux, lancés en février dernier, pour un délai contractuel de quatre mois, sont encore à l’étape d’enduit quand la délégation communale est descendue sur les lieux. De là, la délégation s’est rendue à l’école maternelle d’Alligoudo, site de construction d’un module de deux salles de classe plus bureau et magasin et des latrines à quatre cabines. L’Epp Agnivèdji, l’Epp Guéhounkon, l’Epp Adjakomey, l’Epp d’Agonvè sont les autres arrêts successifs ayant permis de visiter le reste des modules de salles de classe, magasin et latrines en cours de construction. A chacune des étapes de leur visite, le maire et sa suite, qui n’ont pas caché leur mécontentement par rapport au non-respect du délai contractuel, se montrent attentifs aux matériaux utilisés, à la qualité de la toiture et du dallage puis aux dimensions du dispositif de rangement des affaires. Ils relèvent, par endroits, des malfaçons et confondent les responsables des entreprises adjudicataires des travaux. Au cours des échanges, les cadres de la mairie apportent leurs contributions en rappelant les normes spécifiées dans le dossier d’appel d’offres relatif aux chantiers.

LIRE AUSSI:  Présentation de lettres de créances:Le nouvel ambassadeur de la Suède accrédité

Marché et voies de circulation

Le maire Gervais Hounkpè Houénou et ses adjoints se sont intéressés également à l’évolution d’autres travaux de réalisation d’infrastructures au profit des citoyens de la cité des Kotafon. Sur ce registre, des travaux de pavage de deux voies dans l’arrondissement central ont été visités. La première est d’une longueur de 100 m linéaires reliant le siège de l’arrondissement central au carrefour Tessi. La seconde longue de 330 m linéaires mène de l’Epp Akodedjro au marché Nesto d’Almeida. Après avoir écouté les responsables des chantiers, le maire et sa suite ont exhorté à la prise de dispositions en vue de causer moins de désagréments aux riverains. Pour finir, la délégation s’est rendue au marché Nesto d’Almeida, le marché principal de Lokossa. Pour leur première visite officielle dans le marché, qui battait son plein, la sortie a fait l’effet de surprise suscitant une scène de liesse spontanée. Gervais Hounkpè Houenou et sa suite ont fait le tour de la centaine de boutiques et hangars en construction dans le marché. Ils ont tenu également à s’informer de la réalisation des voies de circulation pour véhicules à quatre roues en cours dans le marché.
Pour le reste, il faut retenir que la place publique d’Agamè et celle d’Agbodomey où des travaux d’aménagement sont engagés figurent dans l’agenda de la descente de l’exécutif communal de Lokossa. Mais à l’étape d’Agamè, la délégation a été informée de la nécessité de prendre un avenant devant permettre la réalisation des bancs publics et autres travaux de mise aux normes qui n’étaient pas prévus dans le dossier initial.
Au terme du périple, le maire relève que « les chantiers ont évolué par endroits dans les normes. Mais pour certains, les clauses techniques annoncées n’ont pas été respectées ».
« Nous avons fait des remarques et avons exigé la reprise pour certains chantiers et cela sera suivi comme de lait sur le feu », confie l’autorité communale. Pour lui, il est question d’avoir des ouvrages de qualité et durables.