Dépôt de candidature aux élections professionnelles: Les organisations syndicales attendues à la Cena dès demain

Par Anselme Pascal AGUEHOUNDE,

  Rubriques: Actualités |   Commentaires: Aucun


Les centrales et confédérations syndicales désireuses de se porter candidates aux prochaines élections professionnelles sont invitées à déposer leurs dossiers à la Commission électorale nationale autonome (Céna) à partir de demain mercredi 2 décembre. C’est ce qu’a annoncé, hier lundi 30 novembre lors d’une conférence de presse, le président de la Céna, Emmanuel Tiando.

LIRE AUSSI:  : En réponse aux effets socio-économiques du Covid-19: 74,12 milliards de F Cfa aux entreprises, artisans et citoyens (La consommation d’eau et d’électricité des citoyens subventionnée)

Du 2 au 12 décembre, les centrales et confédérations syndicales candidates aux prochaines élections professionnelles sont invitées à se rendre au secrétariat particulier du président de la Céna pour déposer leurs dossiers de candidature. La Céna va diffuser dès ce jour un communiqué de presse relatif aux conditions d’éligibilité et aux différentes pièces qui composent le dossier de candidature. Dans la perspective de l’organisation de la troisième édition des élections techniques et professionnelles, le ministère du Travail et de la Fonction publique a en effet sollicité l’expertise de la Céna. Un mémorandum d’entente a été signé le 12 novembre dernier entre le ministère du Travail et de la Fonction publique et la Céna. Conformément aux termes de ce mémorandum, l’intervention de la Céna va consister d’une part à réceptionner les données d’électeurs collectées par le Comité électoral national (Céna) et assurer leur traitement en vue de la production de la liste électorale et d’autre part, à enregistrer, examiner les dossiers de candidature et établir la liste des centrales et confédérations syndicales candidates aux élections professionnelles nationales.

LIRE AUSSI:  Accès aux énergies renouvelables: Boni Yayi lance l’initiative ‘’Lumière pour tous’’

Lors de la conférence de presse d’hier, le président de la Céna a insisté sur le fait que la Cena n’est pas impliquée dans le vote, le dépouillement et la compilation des résultats… “La Céna ne sera pas responsable de la proclamation des résultats des élections… Je voudrais rassurer toutes les organisations syndicales et tous les travailleurs que la Cena mettra tout en œuvre pour se cantonner dans les limites de la mission qui lui a été confiée », a-t-il clarifié.

A noter que la Céna n’est pas à sa première expérience en matière d’assistance technique aux organismes publics. « Nous avons déjà apporté cette assistance technique à la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin lors des élections consulaires du 18 décembre 2019 », a rappelé Emmanuel Tiando. L’intervention de la Céna dans le cadre de ces élections avait consisté à l’élaboration de la liste des électeurs, après collecte sur le terrain des données d’électeurs. Mais pour ce qui concerne les présentes élections professionnelles, elle n’a pas la charge de collecter les données des électeurs sur le terrain… Ces données seront transmises par le Comité électoral national dont sont membres les centrales et confédérations syndicales.« Ainsi, la Céna n’aura qu’à traiter ces données au moyen d’une application qu’elle a déjà conçue pour éditer la liste des électeurs au format qui sera demandé », a précisé Emmanuel Tiando.