Déclaration du ministre de la Santé: « Le dépistage des enseignants n’est pas une condition pour la reprise des classes »

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubriques: Santé |   Commentaires: Aucun


« Le dépistage des enseignants n’est pas une condition sine qua non pour la reprise des classes ». Le ministre de la Santé, Benjamin Hounkpatin, est formel à ce propos.  Profitant de la mise en service du centre de tri et de dépistage de l’aéroport de Cotonou, le ministre a tenu à lever tout équivoque à ce propos.

LIRE AUSSI:  Réduction du taux de mortalité infantile: Une campagne d’administration de la vitamine A démarre ce jour

« Le gouvernement leur a offert l’opportunité à cette catégorie particulière de travailleurs qui va au front pour l’éducation de se faire dépister », a expliqué le ministre. Toutefois, nuance-t-il, cela n’est pas une condition sine qua non pour la reprise des classes. « Le gouvernement a décidé de les privilégier », soutient-il.

Par Josué F. MEHOUENOU

LIRE AUSSI:  Lutte contre la tuberculose dans le monde: D’importants progrès réalisés