Déclaration de Dominique de la Rochefoucauld-Montbel: L’Ordre de Malte, un partenaire pour les réformes au Bénin

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubriques: Non classé |   Commentaires: Aucun


Le président de la République a eu un tête-à-tête avec le prince et grand maître de l’Ordre de Malte, jeudi 23 janvier à la présidence de la République. Les deux personnalités et leurs délégations respectives ont échangé sur les axes à explorer pour dynamiser davantage la coopération entretenue depuis près de 55 ans.

LIRE AUSSI:  Embellie économique et lutte contre la corruption: Le Bénin se révèle …

Les relations diplomatiques entre le Bénin et l’Ordre de Malte remontent à plus de 55 ans et se portent toujours aussi bien. Et c’est bien là, l’une des raisons du séjour en terre béninoise, depuis mercredi 22 janvier dernier, de son Altesse Eminentissime Fra’giacomo Dalla Torre Del Tempio Di Sanguinetto, prince et grand maître de l’Ordre de Malte. Jeudi, l’hôte du Bénin était au palais de la Marina où il s’est entretenu avec le chef de l’Etat. Des échanges cordiaux entre les deux parties dont la finalité est de rendre la coopération plus dynamique.
Les deux personnalités ont eu « une conversation très fructueuse » et ont « convenu que c’est ensemble qu’ils peuvent répondre aux besoins du peuple béninois ». Dominique de la Rochefoucauld-Montbel, Grand hospitalier de l’Ordre de Malte, au terme des échanges, n’en est pas moins satisfait. « L’Ordre de Malte est présent ici depuis plus d’une soixantaine d’années. C’est un véritable partenariat et dans le cadre des réformes souhaitées par le président de la République, l’Ordre de Malte est un partenaire transparent avec ses compétences de gestion, ses compétences médicales », assure-t-il.
L’ambition, selon lui, c’est de faire en sorte que les compétences disponibles puissent venir en appui au Bénin dont la vision de développement est clair affichée. Déjà, il faut retenir que la principale intervention de l’Ordre au Bénin concerne le secteur médical avec notamment l’érection depuis 1971 d’un hôpital à Djougou. « Il faut faire en sorte que l’hôpital soit un lieu d’accueil, mais aussi un lieu de compassion et qu’ensemble, nous puissions répondre à ses défis », suggère Dominique de la Rochefoucauld-Montbel. Il identifie le Bénin comme « un pays qui veut développer encore plus son économie » et renforcer les capacités des populations, et pour cette raison, l’Ordre de Malte apparaît comme un allié et partenaire. Il faut aussi, de l’avis de Dominique de la Rochefoucauld-Montbel, permettre aux femmes en premier, d’avoir un cadre pour pouvoir donner naissance à des enfants en bonne santé et ensuite leur assurer de bonnes études pour créer un tissu social et économique indispensable au bien-être de tout le Bénin. Sur tous ces chantiers, le chef de l’Etat peut espérer le soutien de l’Ordre, a-t-il promis. Ce qui le réjouit davantage, ce sont les valeurs que son Altesse Eminentissime Fra’giacomo Dalla Torre Del Tempio Di Sanguinetto, prince et grand maître de l’Ordre de Malte et le président Patrice Talon ont souhaité porter ensemble pour le bien du peuple béninois. « Je crois que des négociations sont actuellement en cours pour le bien du peuple béninois. Des accords sont signés depuis de nombreuses années et en 2015 encore et forment le cadre pour développer cette coopération», a révélé Dominique de la
Rochefoucauld-Montbel.
Pour rappel, la visite en terre béninoise du prince et grand maître de l’Ordre de Malte fait suite à celle que le chef de l’Etat a effectuée à l’Ordre de Malte le 18 mai 2018 et au cours de laquelle, les deux personnalités ont eu des échanges fructueux. Le président Patrice Talon avait à l’occasion invité ce dernier à effectuer une visite au Bénin.

LIRE AUSSI:  Suite au dialogue politique : La Constitution béninoise révisée après 29 ans de vie