Décentralisation culturelle au Bénin: Treize groupes retenus pour des projets innovants

Par Alexis Meton,

  Rubriques: Culture |   Commentaires: Aucun


Le programme de Renforcement et participation de la société civile au Bénin et ses partenaires œuvrent pour la promotion culturelle dans les communes. Au terme d’un processus de sélection des acteurs culturels, dans le cadre du projet décentralisation culturelle au Bénin, treize dossiers sont proposés au financement.

LIRE AUSSI:  Thibaut Adotanou alias Volcan Le Black, artiste magicien: « Je suis un prestidigitateur et non un sorcier »

Treize groupes culturels sont retenus pour bénéficier de financement dans le cadre du projet dénommé ‘’Vers la décentralisation culturelle au Bénin’’. Un projet intégré de renforcement de capacités, de financement et de développement de l’action culturelle à Abomey-Calavi, Dogbo, Bohicon et Parakou. Il vise à contribuer à l’ancrage de la décentralisation de la culture au Bénin, améliorer la promotion, la circulation des biens culturels et la qualité de la production, dans les communes d’intervention.
La mise en œuvre de ce projet facilitera le renforcement des capacités techniques des acteurs culturels dans les quatre communes ainsi que le renforcement des espaces de diffusion des biens culturels, d’après le coordonnateur du projet, Brice Bonou. Pour le financement des divers projets, les groupes et associations bénéficiaires sont au nombre de treize sur les quarante-neuf dossiers reçus. Entre autres, le coordonnateur du projet a cité Edec-Bénin, Eacl, Cac Imonlè, Puissance Hwendo, La Dynamique du livre, Art’Amazone, Association paroles d’Afrique, Aapml… « La commune de Dogbo a bénéficié de trois financements dans deux disciplines à savoir le théâtre et le cinéma. La commune de Bohicon prend trois financements dans les arts plastiques, le cinéma et la danse. Quant à Abomey-Calavi et Parakou, elles bénéficient respectivement de trois financements dans la littérature, le cinéma, les arts plastiques et quatre dans la musique, le théâtre et le cinéma», a expliqué Brice Bonou. Pour le compte de ce premier appel à propositions, le financement des projets est situé entre 500.000 et un million, précise-t-il, avant d’informer que la rencontre avec les bénéficiaires et la signature du contrat sont prévues pour la semaine du 20 janvier. Le montant total du financement est de 7.650.000 F Cfa.

LIRE AUSSI:  Bureau béninois du droit d’auteur et des droits voisins: Une nouvelle carte numérique sécurisée et multifonction pour les artistes