Décédé le 30 mai dernier: Yves Trougnin ne nous flashera plus

Par zounars,

  Rubriques: Société |   Commentaires: Aucun


Photojournaliste précédemment en service à la présidence de la République du Bénin, Yves Trougnin a reçu un dernier hommage à l’église Sainte Rita de Cotonou, samedi 6 juin dernier. Parents, amis, confrères et collègues étaient tous là pour les adieux à l’illustre reporter d’images.

LIRE AUSSI:  Appui de la FAO au secteur agricole du Bénin:Les maraîchers du Mono-Couffo à l’école des nouvelles techniques de culture

Né en 1968 à Allada, Yves Trougnin a longtemps travaillé au quotidien Le Matinal et avec d’autres journaux avant de s’engager dans la campagne pour la présidentielle de 2006 aux côtés du candidat Boni Yayi. De 2006 à son décès le samedi 30 mai dernier, des suites d’une maladie pour laquelle il a été hospitalisé pendant deux semaines environ au Centre national hospitalier et universitaire (CNHU) Hubert K. Maga, dans sa 47ème année, Yves a accompagné le chef de l’Etat dans tous des déplacements en tant que photographe en chef du palais de la Marina.

Avant son inhumation, ses collègues de la Présidence et ses confrères de la presse lui ont rendu un dernier hommage à l’église Sainte Rita de Cotonou, après la messe d’enterrement. Dans son homélie, le prêtre célébrant a rappelé les mérites du chasseur d’images qu’était Yves Trougnin. Il a laissé entendre que l’ancien photographe du journal Le Matinal était d’une grande bonté, joyeux, courtois avec un sens pointu du travail bien fait.
Dans l’oraison funèbre prononcée après la messe, la directrice de cabinet de la présidence de la République, Véronique Brun Hachémè, a au nom du chef de l’Etat salué la mémoire du photographe. Elle a rappelé que le président Boni Yayi avait donné des instructions pour qu’Yves soit évacué immédiatement, mais les médecins avaient émis des réserves. Elle a souhaité que l’âme du défunt repose en paix. Ange Gnancadja, son ami de longue date, a rappelé les premiers et les derniers projets du défunt. Il a sollicité l’aide du chef de l’Etat pour que l’œuvre de son ami soit immortalisée à travers un livre hommage qui compile ses meilleures photographies. Gontran Hounsounou, le président de l’Association nationale des reporters d’images du Bénin (ANARIB) dont faisait partie Yves, a, au nom de ses confrères, rendu un hommage mérité au photographe en chef du palais de la Marina. Il a indiqué que son décès constitue une grosse perte pour la corporation des photojournalistes du Bénin tout en louant l’immensité de son œuvre.
Yves Trougnin est entre autre titulaire d’un Certificat de photojournalisme obtenu au Centre d’Etude des Sciences et Techniques de l’Information (CESTI) de l’Université Cheickh Anta Diop de Dakar.

LIRE AUSSI:  Deuil au sein de la communauté universitaire: Le professeur Toussaint Tchitchi conduit à sa dernière demeure ce samedi