Cross-country militaire de l’indépendance: L’armée lance les festivités du 1er août

Par ,

  Rubriques: Société |   Commentaires: Aucun


Les trois premiers senior hommes

 

Les forces militaire et paramilitaire ont lancé les festivités de l‘accession du Bénin à l’indépendance par un cross-country. C’est une activité qui entre dans les préparatifs et donne un avant-goût de la cohésion au sein des forces militaires et paramilitaires pour le 1er août.

LIRE AUSSI:  Examens de fin d’année: 174 840 candidats affrontent le BEPC 2015

1er août prochain, cela fera 58 ans que la République du Bénin a accédé à la souveraineté internationale. Les préparatifs des festivités entrant dans le cadre vont bon train au niveau de l’armée. Pour marquer le début des manifestations, l’état-major général des armées a organisé, comme elle l’a fait en 2017, un cross-country militaire vendredi 20 juillet dernier à Cotonou. Une activité qui vise à renforcer la cohésion au sein des forces armées.
Le général de brigade, chef d’état-major général des Armées, Laurent Amoussou, explique que c’est une activité qui entre dans le cadre des préparatifs de la fête de l’indépendance. Il explique qu’après avoir préparé les différents corps, au niveau des forces, « le cross-country est organisé pour annoncer la cohésion qui doit prévaloir entre les différentes forces », à partir du vendredi 27 prochain, date de mise en cohérence des différents corps pour le défilé traditionnel, en vue d’affiner les préparatifs.
Pour le général, le cross-country militaire de l’indépendance qui est une activité de brassage a atteint son objectif, « vu l’ambiance dans laquelle les coureurs se sont retrouvés » juste après la compétition. Il nourrit l’ambition de voir cette activité se pérenniser car, soutient-il, « elle rend la convivialité » aux hommes et femmes de la grande muette. Il précise qu’elle constitue une pause dans les préparatifs acharnés du 1er août et incite à la cohésion qui a commencé vendredi dernier.
« C’est notre manière à nous de marquer le début des festivités du 1er août », précise le Général avant de saluer les coopérants pour leur accompagnement, notamment pour leur esprit de cohésion et leur participation aux activités. Il n’a pas manqué de féliciter tous les participants et gagnants, espérant plus d’engouement l’année prochaine. S’inscrivant dans la logique de Pierre de Coubertin, le général Amoussou estime que « l’essentiel n’est pas de gagner, mais de participer ».
Les militaires et paramilitaires dont des coopérants et assistants en matière de défense ont parcouru une distance allant de trois kilomètres pour certains à huit pour d’autres dans une ambiance de brassage avérée. Officiers supérieurs, sous-officiers et hommes et femmes de rang se sont mesurés sur la distance, tout ceci sous le regard bienveillant du haut commandement militaire.

LIRE AUSSI:  Annulation du retrait du droit de grève à certains agents de l'Etat: L'intégralité de la décision de la Cour constitutionnelle

Résultats
À l’arrivé, les résultats se présentent comme suit :
Senior 3 km dame
1ère : Commandant des Eaux et Forêts  Laetitia Houndélo
2ème : Commandant Bio Djamilatou de la Dsia

Senior 3 km homme
1er : Adjudant Prudence Adélawa, Garde républicaine
2e : Adjudant Désiré Mètchihoun, garde républicaine
3e : Lieutenant Didier Lessieur Belgique

5 km dame
1er : Matelot de deuxième classe Nina Ahamidé des forces navale
2e : Cavalier de 2e classe Romaine Houétin
3e : Soldat de 2e classe Assanatou Koko

8 km homme
1er : Caporal Daouda Porougo
2e : Sergent Mohamed Tabé
3e : caporal Sergent Sylvain Aholi

Prix spécial fair-play
Capitaine de vaisseau Albert Ezin Badou, et doyen des compétiteurs