Création d’une unité de production de contenu sportif: Oswald Homéky et les experts expliquent les grandes lignes du projet

Par Christian HOUNONGBE,

  Rubriques: Sports |   Commentaires: Aucun


En prélude à la mise en place d’une unité de production de contenu sportif, Oswald Homéky, ministre des Sports, Eddy Rabin et Benoît Fauvet, consultants et experts en production audiovisuelle ont rencontré les hommes des médias, hier jeudi 2 juillet à Cotonou. Au cours de la rencontre, ils ont levé un coin de voile sur ce projet dédié à la valorisation du sport béninois.

LIRE AUSSI:  Match Nigeria-Bénin: La délégation béninoise quitte Cotonou demain

Fournir aux hommes des médias toutes les informations sur le projet de mise en place d’une unité de production de contenu sportif. C’est l’objectif de la conférence de presse animée ce jeudi 2 juillet à Cotonou par Oswald Homéky, ministre des Sports, Eddy Rabin, ancien directeur de production Sport de Canal+ et Benoît Fauvet, responsable de production Poste Tv et Broadcast Venue Manager (Bvm) de la Can Total 2019. Il s’agit, selon Oswald Homéky, d’assurer la promotion du sport béninois à l’international à travers cette boîte de production. « Nous avons pensé qu’il serait important pour notre pays de se doter de cette unité de production dédiée exclusivement à la valorisation du sport béninois », a-t-il déclaré. Selon lui, un contenu sportif de qualité sera produit et diffusé dans les médias aux plans national et international. Le gouvernement a fait appel à des experts internationaux pour réussir son pari. Ce projet est désormais dans sa phase active avec la présélection et la sélection dans les tout prochains jours de près d’une trentaine de techniciens en audiovisuel. Il s’agit de deux chefs Car, deux opérateurs Synthe, deux opérateurs Serveur, deux opérateurs de son, deux opérateurs vision, onze cameramen, deux réalisateurs et deux assistants réalisateurs.
Pour le ministre des Sports, cette unité sera dotée non seulement d’un personnel qualifié mais aussi des équipements de dernière génération.
« Nous ambitionnons d’acquérir des équipements ultra-modernes pour réussir le pari », a-t-il poursuivi. Présents au Bénin depuis quelques jours, les deux experts ont fait le tour des installations sportives afin de calibrer les options du projet avec les infrastructures sur place. Eddy Rabin, ancien directeur de production Sport de Canal+ pense que c’est le début d’une belle histoire pour le sport béninois. Il annonce la présélection, la sélection et la formation des techniciens de pointe en vue de la réussite de ce projet qui vise la visibilité du Bénin à l’international. « Nous allons apporter notre savoir-faire pour la réussite de ce projet », a-t-il promis. Abondant dans le même sens, Benoît Fauvet, responsable de production Poste Tv et Broadcast Venue Manager (Bvm) de la Can Total 2019 salue cette initiative du Bénin et promet d’apporter son expertise afin que les objectifs du projet soient atteints.

LIRE AUSSI:  Hector Houégban à propos de son exposition sur l’histoire du sport: « Nous avons l’impérieuse nécessité de restaurer la mémoire sportive »