Covid-19: Retour sur une pandémie qui fait marcher le monde

Par Reine AZIFAN,

  Rubriques: Santé |   Commentaires: Aucun


L’évènement qui aura marqué l’année 2020, c’est évidemment la pandémie de la Covid-19. Causée par le nouveau coronavirus, cette maladie à impact planétaire est apparue en décembre 2019 à Wuhan en République populaire de Chine et a occasionné moult bouleversements dans le monde. Retour sur une pandémie qui a déjà fait plus de 2,5 millions de morts.

LIRE AUSSI:  Benjamin Hounkpatin à propos de la gestion du Covid-19: « Nous avons de plus en plus de la contamination communautaire… »

Virus contagieux qui se transmet facilement d’une personne à une autre, le nouveau coronavirus est à l’origine d’une pandémie qui a occasionné à fin février 2021, plus de 2,5 millions de décès dans le monde.
Selon l’Organisation mondiale de la Santé (Oms), « Environ 80% des malades qui développent des symptômes, guérissent sans qu’il soit nécessaire de les hospitaliser. Environ 15 % des patients tombent gravement malades et nécessitent une oxygénothérapie et 5 % des infections sont critiques et exigent des soins intensifs ». Les symptômes les plus courants sont la fièvre, la toux sèche, la fatigue, les difficultés respiratoires, la perte du goût et de l’odorat, la congestion nasale, le mal de gorge, les maux de tête, les douleurs musculaires ou articulaires.

« N’importe qui peut contracter la Covid-19 et tomber gravement malade ou mourir à tout âge», précise l’agence onusienne. Les personnes âgées de 60 ans et plus, ainsi que celles qui ont d’autres problèmes de santé (hypertension, problèmes cardiaques ou pulmonaires, diabète, obésité ou cancer) courent un risque plus élevé de développer une forme grave de la maladie. Dans de rares cas, les enfants peuvent développer un syndrome inflammatoire grave quelques semaines après l’infection.
Pour se protéger et protéger les autres, il est recommandé de prendre quelques précautions fort simples : respecter la distanciation physique, porter un masque, veiller à la bonne ventilation des pièces, éviter les foules et les contacts étroits, se laver régulièrement les mains et tousser dans le coude ou dans un mouchoir.
Quiconque présente des symptômes doit se faire tester le plus tôt possible. De même, les personnes qui ne présentent pas de symptômes, mais qui ont été en contact étroit avec une personne infectée ou susceptible de l’être, peuvent se faire tester. L’Oms recommande de consulter et de suivre les directives sanitaires locales. Au Bénin, ces directives sont accessibles sur la plateforme gouvernementale : www.gouv.bj/coronavirus.

LIRE AUSSI:  Prise en charge des tumeurs cancérogènes: L’hôpital St Jean de Dieu se dote d’un laboratoire d’histopathologie
L’espoir renaît avec les vaccins

Face aux effets dévastateurs de cette crise sanitaire sans précédent, la communauté scientifique internationale s’est mobilisée pour trouver un médicament ou un vaccin contre le coronavirus. Cette mobilisation a conduit à la mise en place, en un temps record, de plusieurs vaccins. La validation desdits vaccins par les structures compétentes a redonné espoir au monde.

Les résultats des premières campagnes de vaccination organisées dans plusieurs pays confirment que la Covid-19 peut être vaincue. Depuis quelques mois cependant, c’est la menace des variants qui pèse sur la riposte mondiale. A peine les campagnes de vaccination ont-elles démarré que l’alerte sur la découverte de nouveaux variants a été donnée.

Il s’agit des variants anglais, sud-africain et brésilien qui inquiètent parce qu’ils seraient plus contagieux. Dès lors, beaucoup s’interrogent sur l’efficacité des vaccins contre les variants. Pendant que certains laboratoires assurent que leurs vaccins sont aussi efficaces contre les variants, d’autres travaillent à modifier les leurs pour améliorer leur efficacité contre les variants.
L’Afrique, moins touchée par la pandémie, entre aussi dans la danse avec le démarrage des premières campagnes de vaccination anti-Covid?