Covid-19: La liste des centres de vaccination actualisée

Par Anselme Pascal AGUEHOUNDE,

  Rubriques: Santé |   Commentaires: Aucun


Démarrée jeudi 1er avril dernier, la campagne de vaccination contre le coronavirus se poursuit. Le gouvernement béninois encourage vivement tous les adultes à recevoir les deux doses pour se prémunir contre la pandémie. Afin de rendre la vaccination accessible à tous sur toute l’étendue du territoire, Benjamin Hounkpatin, ministre de la Santé, a procédé à l’actualisation de la liste des centres de vaccination contre la Covid-19.

LIRE AUSSI:  Fièvre hémorragique à virus Lassa: Le mal conjuré

Tous les adultes désireux de se faire vacciner peuvent le faire gratuitement au niveau des postes de vaccination ouverts dans les 77 communes des 12 départements du territoire national. La liste des centres dédiés à la vaccination contre la Covid-19 a été actualisée par le ministre de la Santé de sorte que dans chaque commune, il y a au moins un centre de vaccination. Ces centres sont ouverts à toute personne âgée de 18 ans au moins. Plus précisément, les centres communaux de santé, c’est-à-dire les centres de santé du nom des communes où ils se situent abritent tous des postes de vaccination. Dans certaines communes, il est institué plus d’un centre de vaccination. A Cotonou notamment, les populations pourront se faire vacciner à Cotonou 1 ; aux centres de santé de Aïdjèdo, Ayélawadjè, Zogbo, Gbégamey ; au Chumel (Homel) ; au Cnhu ; à la Direction départementale de la Santé ou au Palais des Congrès. Dans la capitale, les populations peuvent recevoir leurs doses dans les centres de santé d’Oganla, Attakè, Houinmè. Dans la commune d’Abomey-Calavi, les populations pourront se faire vacciner aux centres de santé d’Abomey-Calavi, de Hêvié et de Godomey. Dans la cité des Kobourou, des postes sont ouverts au centre de santé de Parakou et à la prison civile de Parakou. Un poste est aussi ouvert à la prison civile de Natitingou et une équipe mobile sera à la prison civile d’Akpro-Missérété. Certains hôpitaux de zone sont également pris en compte, en l’occurrence l’hôpital de zone de l’Ordre de Malte à Djougou, les hôpitaux de zone de Lokossa, d’Adjohoun, de Pobè…
Pour rappel, deux doses sont nécessaires pour être protégé contre la Covid-19. Après la première dose, les agents de santé donnent rendez-vous pour l’administration de la deuxième dose. Benjamin Hounkpatin, ministre de la Santé, rassure l’ensemble de la population que les vaccins contre la Covid-19 utilisés au Bénin sont efficaces et sûrs. Il invite alors les citoyens à accomplir le geste utile et protecteur en toute responsabilité.

LIRE AUSSI:  Campagne de vaccination contre la poliomyélite, 2e round: 136 995 enfants à impacter dès ce jour dans le Mono