Couverture des risques et accidents: Atlantique Assurances Bénin lance ses activités

Par Site par défaut,

  Rubriques: Société |   Commentaires: Aucun


La huitième compagnie d’assurance vient d’ouvrir ses portes au Bénin. Atlantique Assurances Bénin a lancé ses activités, vendredi 8 septembre dernier à Cotonou. Avec un capital de 1,2 milliard de F Cfa, elle commercialise des produits de la branche des dommages, à savoir incendies, accidents et risques divers. Elle est dotée des atouts que lui confère son appartenance au Groupe Atlantique. Sa directrice générale Florence Ayivi Elégbédé, avec une équipe de jeunes dynamiques, propose des produits innovants aux assurés sans oublier la réduction des procédures et délais de règlement des sinistres.

LIRE AUSSI:  Don de cent dispositifs de lavage des mains au Memp: La fondation Etisalat Bénin pour l’hygiène en milieu scolaire

Le secteur des assurances s’élargit au Bénin. Il vient d’enregistrer l’installation d’Atlantique Assurances Bénin dont le lancement officiel des activités a eu lieu vendredi 8 septembre à Cotonou.
Après l’agrément octroyé au Groupe Atlantique pour exercer dans le secteur bancaire au Bénin depuis une dizaine d’années, l’Etat béninois lui renouvelle sa confiance dans le secteur des assurances, s’est réjoui le secrétaire général du Groupe Atlantique, Georges Wilson lors de la cérémonie de lancement des activités. « Atlantique Assurances Bénin est agréée depuis le 23 mars 2017 par le ministre de l’Economie et des Finances », a-t-il révélé avant de s’engager au nom du groupe à continuer de mériter cette confiance.
Atlantique Assurances Bénin est une compagnie d’assurances Iard (incendies, accidents et risques divers) ayant un statut de société anonyme avec un capital de 1,2 milliard de F Cfa avec un conseil d’administration. Le capital est entièrement libéré avec un actionnariat diversifié dont des Béninois. En termes d’atouts, il a fait savoir que cette compagnie d’assurances bénéficie de l’expertise et de l’expérience de Banque Atlantique dont la réputation n’est plus à faire dans la zone de la Conférence interafricaine des marchés d’assurances (Cima). L’appartenance de la compagnie à ce groupe lui confère une capacité d’intervention notable du fait du couple banque-assurances, a souligné Georges Wilson. Mieux, Atlantique Assurances Bénin est accompagnée par les réassureurs de renommée internationale. Ces derniers lui apporteront, en cas de besoin, l’appui technique nécessaire sans oublier la garantie pour des opérations d’envergure.
Atlantique Assurances commercialise la branche dommages des assurances dont l’assurance automobile, l’assurance voyage, les produits utiles aux grandes entreprises. La compagnie a la capacité de couvrir les globales de banque, les gros risques. Florence Ayivi Elégbédé, directrice générale d’Atlantique Assurances Bénin a souligné que la particularité de sa compagnie réside dans la méthode mise en place pour distribuer ses produits. Atlantique Assurance est dans l’innovation. Elle s’engage dans une dynamique de proximité avec ses clients. Pour ce faire, a dévoilé la directrice générale, la compagnie va proposer des produits adaptés à toutes les cibles. « Chez nous, ce n’est pas des produits prêts à porter », a-t-elle caricaturé. Pour ce faire, la société sortira de ses quatre murs pour aller vers ses clients. « Dans cette dynamique, pas de limite géographique et horaire. C’est dire que de 0 h à 24 h, nous serons en contact avec les assurés », a indiqué la directrice générale assurant qu’elle a les moyens pour le faire. En termes de moyen, elle a mentionné les canaux de communication et compte sur la jeunesse et le dynamisme de son équipe.

LIRE AUSSI:  Jubilé des 150 ans d’évangélisation et 75 ans de dédicace : L’apothéose à la cathédrale Notre-Dame de Porto-Novo

Réduire les procédures et délais de règlement des sinistres

Sur le plan du règlement des sinistres, Atlantique Assurances Bénin innove aussi et promet d’en faire un outil de différenciation. Selon Florence Ayivi Elégbédé, sa compagnie s’engage à réduire les procédures et le délai du règlement des sinistres. Pour elle, c’est à cette seule condition que la compagnie pourra gagner la confiance des assurés. « En réalité, ce ne sont pas les produits que nous vendons mais plutôt le règlement des sinistres », a-t-elle nuancé, consciente que toute défaillance sur ce terrain constitue une menace pour sa compagnie. A cet effet, elle a rassuré de la méthode envisagée pour y parvenir. Par rapport à l’adresse géographique, la population retrouvera Atlantique Assurances Bénin au troisième étage d’un immeuble situé sur l’Avenue Steinmetz, après le festival des glaces.
Pour sa part, Darius Euloge Zodjihoué, secrétaire général du ministère de l’Economie et des Finances, a insisté sur le rôle des assurances. Selon lui, en tant qu’investisseur institutionnel, l’entreprise d’assurances devra contribuer davantage à la mobilisation des ressources pour les projets aussi bien publics que privés. Les assurances constituent aussi le pilier sécuritaire qui devra désormais porter tous les grands projets de développement économique, a noté le représentant du ministre de l’Economie et des Finances. En autorisant cette compagnie d’assurances, a-t-il expliqué, le Gouvernement montre non seulement qu’il tient à la diversité des produits d’assurances mais aussi qu’il est très attaché à l’instauration d’une saine émulation dans l’exploitation de l’activité des assurances au Bénin. Toutes choses permettant de cultiver sans cesse le professionnalisme  et le sens de l’initiative des assureurs. Ainsi, les attentes du Gouvernement, en octroyant cet agrément, s’inscrivent dans un objectif de développement du secteur des assurances, « pour qu’il puisse jouer pleinement son rôle de levier économique et social dans notre pays ». Dans cette perspective, le ministère de l’Economie et des Finances promet de jouer sa partition sur le plan de la surveillance. Mais il n’a pas manqué d’inviter les promoteurs de la nouvelle compagnie d’assurances à respecter les normes légales et réglementaires afin que le plan d’activités autorisé dans le dossier d’agrément soit bien exécuté?