Court séjour du chef de l’Etat en France et à Niamey : Des échanges en faveur du développement économique

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubriques: Actualités |   Commentaires: Aucun


Le chef de l’Etat Patrice Talon est revenu le week-end dernier d’un voyage à l’extérieur qui l’a respectivement conduit en France et au Niger. A chacune de ces étapes, il a été question pour lui de prendre des attaches économiques en faveur de son programme de développement.

LIRE AUSSI:  Activités du groupe Bolloré au Bénin: La Bluezone de Zongo a soufflé sa première bougie

Le séjour du président Patrice Talon en France lui a permis d’échanger avec plusieurs partenaires financiers, laisse-t-il entendre de retour à Cotonou. En un seul et même lieu, il a eu, dit-il, des entretiens avec divers acteurs du milieu économico-financier, en vue du développement du Bénin. Parmi eux, Vincent Bolloré le patron du groupe Bolloré engagé dans plusieurs projets économiques concernant le Bénin. La rencontre avec ce dernier justifie en partie la seconde destination du président de la République au cours de ce voyage.

A Niamey, avec son homologue nigérien, il a été question de la relance du transport ferroviaire entre les deux pays avec en priorité, la suspension des travaux engagés précédemment. «Ce dossier qui concerne le Bénin et le Niger est actuellement dans l’impasse», indique le président Patrice Talon qui rappelle néanmoins son importance économique pour les deux pays. «Il urge de trouver des solutions», soutient le chef de l’Etat préoccupé par la sauvegarde des intérêts du Bénin et du Niger.
Si avec Vincent Bolloré, il dit avoir échangé sur le projet, avec le président nigérien, il a exprimé ses sentiments et développé sa stratégie de sortie de crise. Aussi, rappelle-t-il qu’il avait déjà eu le privilège d’échanger, il y a quelques jours avec l’autre acteur concerné par ce projet, l’opérateur économique Samuel Dossou. Dans quelques mois au plus tard, rassure-t-il in fine, «ce programme va reprendre son cours » dans des conditions qui tiennent compte des réalités du moment.
Absent du territoire national à l’annonce du décès de l’ancien président de la République Emile Derlin Zinsou, il en a profité pour exprimer sa compassion suite au décès de ce grand homme de qui ses congénères et lui tiennent beaucoup.

LIRE AUSSI:  Préparation de l'élection présidentielle de 2016: Evaluer les besoins en assistance électorale de la HAAC