Cour des comptes: Talon reçoit le serment de Ismath Bio Tchané

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubriques: Actualités |   Commentaires: Aucun

Ismath Bio Tchané

La présidente de la Cour des comptes a prêté, vendredi 7 mai à Cotonou, devant le chef de l’Etat, le serment qui consacre sa prise de fonction. La sobre cérémonie organisée à cet effet a eu lieu dans les locaux annexes de la présidence de la République.

LIRE AUSSI:  Interdiction de manifestations de foi dans la rue: « Le Gouvernement n’est contre aucune religion », selon Sacca Lafia

« Je jure de bien et fidèlement remplir ma fonction, de l’exercer en toute impartialité dans le respect des lois, de garder le secret des délibérations et des votes. De ne prendre aucune position publique, de ne donner aucune consultation à titre privé sur des questions relevant de la compétence de la Cour et de me conduire partout comme un digne et loyal magistrat ». Cette formule consacrée prononcée par Ismath Bio Tchané épouse Mamadou, vendredi 7 mai dernier, dans les locaux annexes de la présidence de la République à Cotonou, est synonyme de prestation de serment du tout premier président de la Cour des comptes. En effet, conformément aux prérogatives constitutionnelles conférées au chef de l’Etat par l’article 134-4 de la loi 90-32 du 11 décembre 1990 portant Constitution de la République du Bénin modifiée par la loi 2019 -40 du 7 novembre 2019, le président Patrice Talon a procédé à la nomination de Ismath Bio Tchané épouse Mamadou en qualité de présidente de la Cour des comptes. Avant son entrée en fonction, il lui est fait obligation de prêter serment, ainsi que l’exige la loi organique N° 2038 du 11 février 2021 sur la Cour des comptes. Les dispositions y afférentes sont contenues dans les alinéas 1 à 3 de l’article 19, dont un extrait a été lu par Dandi Gnamou, secrétaire générale de la Cour suprême. Après quoi, Edouard Ouin Ouro donnera lecture du Décret N° 2021-182 du 28 avril 2021 portant nomination de la présidente de la Cour des comptes.

LIRE AUSSI:  Commune de Bantè : Le maire suspendu, est finalement révoqué

Le serment de Ismath Bio Tchané épouse Mamadou sera reçu par le président Patrice Talon qui la renverra à l’exercice de ses fonctions. Sauf que le chef de l’Etat ne s’est pas contenté de la simple formule protocolaire. Il en a profité pour magnifier le talent de l’heureuse promue et à travers elle, toutes les femmes béninoises. « Je voudrais partager avec vous ma fierté pour ce nouveau vent qui souffle dans notre pays, celui qui révèle de mieux en mieux la femme béninoise », a indiqué d’entrée le président Talon. « Votre parcours vous donne le mérite de votre nomination. Veuillez ne pas avoir le complexe que c’est au profit de notre volonté de promouvoir la femme béninoise que vous avez été nommée comme présidente de la Cour des comptes.

En tout cas, ce n’est pas ce qui m’a guidé pour vous proposer à la tête de cette institution qui vient de naitre », a expliqué le chef de l’Etat. Pour lui, la nomination de dame Bio Tchané donne une opportunité de corriger une insuffisance qui date de fort longtemps à savoir que les femmes ne sont pas suffisamment représentées à la tête des institutions. « Je vous réaffirme que je n’ai pas eu le choix, donc ce n’est pas ma volonté de promouvoir la femme qui a conduit à votre nomination ; vous ne m’avez pas laissé le choix. Votre parcours, votre position actuelle dans les institutions de la République ont été les seuls facteurs de votre nomination», a reconnu le président de la République. Par la même occasion, le chef de l’Etat exprimera sa satisfaction de constater que de plus en plus, à la tête des institutions, « les compétences les plus avérées et méritées pour notre bien-être commun » sont promues.