Côte d’Ivoire, Constitution : Affi N’guessan charge Ouattara

Par Collaboration extérieure,

  Rubriques: International |   Commentaires: Aucun


L’opposant ivoirien Pascal Affi N’guessan a organisé une marche visant à combattre ce qu’il appelle la “dictature Ouattara” pour protester contre les modifications de la Constitution par le pouvoir en place.

LIRE AUSSI:  Alejandro C. Ortega, ambassadeur du Venezuela, à propos de l’attaque du 4 août à Caracas: « C’est un magnicide frustré selon le Code pénal du Venezuela »

Samedi 8 octobre dernier au matin, le Front populaire ivoirien a battu le pavé sous la direction de Pascal Affi N’guessan qui tenait à dénoncer « la méthode Ouattara » pour l’établissement d’une nouvelle Constitution.

Cette protestation, selon Koaci, vise à faire barrage à «cette élite qui a décidé de sacrifier l’intérêt de la nation au profit de leur ventre», soutient Affi N’guessan qui insiste que «c’est une trahison», faisant allusion à de nombreux acquis démocratiques obtenus dans les années 90, heures du multipartisme en Côte d’Ivoire.
Pascal Affi N’guessan ne s’est pas arrêté en si bon chemin. Le patron du FPI a en effet tenu à rappeler aux militants que «l’enjeu de cette lutte est la souveraineté du pays». Mieux, il juge que «la dictature d’Alassane Ouattara est flagrante».
Pour sa part, le porte-parole de l’AFD au cours de son intervention, a déploré le fait qu’«au 21ème siècle, on conçoit une Constitution dans les bureaux pour l’imposer à une assemblée nationale et au peuple».

LIRE AUSSI:  Rapport 2014-2015 d’Amnesty International sur la situation des droits humains : Des raisons de s’inquiéter pour l’Afrique et le Bénin ?

Afrik.com