Coronavirus: Le Bénin enregistre son premier cas de décès

Par Alexis Meton,

  Rubriques: Actualités |   Commentaires: Aucun


Le Bénin vient d’enregistrer son premier cas de décès dû au coronavirus, ce dimanche 5 avril. La victime, une femme de 43 ans admise dans une clinique de la place. Elle y a séjourné sous traitement sans que les agents ne suspectent cette pandémie du coronavirus. Malheureusement, c’est ce dimanche où le centre attend les résultats des analyses demandées suite à l’aggravation de son cas avec des difficultés respiratoires et l’information relative à son récent séjour dans un pays touché par la pandémie que la dame a rendu l’âme. Juste au moment même où son transfert vers un centre de prise en charge se préparait. Elle a succombé sans que les agents de la clinique ne sachent pendant son hospitalisation qu’elle souffrait du coronavirus. Une négligence dont le centre de santé a fait montre, avec les risques probables de contamination du personnel.
Il convient, rappelle le ministre dans son point de presse, ce lundi 6 avril, de redoubler de vigilance en cette période de grande pandémie. S’adressant au corps médical, Benjamin Hounkpatin recommande les réflexes de la suspicion de la Covid-19 devant les fièvres, toux sèche, difficultés respiratoires, diarrhée, perte de goût…

LIRE AUSSI:  Revue trimestrielle au MPD: Les projets financés par l’Afd au scanner

Le Bénin vient d’enregistrer son premier cas de décès dû au coronavirus, ce dimanche 5 avril. La victime, une femme de 43 ans admise dans une clinique de la place. Elle y a séjourné sous traitement sans que les agents ne suspectent cette pandémie du coronavirus. Malheureusement, c’est ce dimanche où le centre attend les résultats des analyses demandées suite à l’aggravation de son cas avec des difficultés respiratoires et l’information relative à son récent séjour dans un pays touché par la pandémie que la dame a rendu l’âme. Juste au moment même où son transfert vers un centre de prise en charge se préparait. Elle a succombé sans que les agents de la clinique ne sachent pendant son hospitalisation qu’elle souffrait du coronavirus. Une négligence dont le centre de santé a fait montre, avec les risques probables de contamination du personnel.
Il convient, rappelle le ministre dans son point de presse, ce lundi 6 avril, de redoubler de vigilance en cette période de grande pandémie. S’adressant au corps médical, Benjamin Hounkpatin recommande les réflexes de la suspicion de la Covid-19 devant les fièvres, toux sèche, difficultés respiratoires, diarrhée, perte de goût…

LIRE AUSSI:  Manifestations de la Fête du 1er Août: Parakou aux couleurs de l’indépendance