Coopération bénino-allemande: 6,5 milliards F Cfa pour appuyer les collectivités locales

Par Isidore Alexis GOZO ( Stag),

  Rubriques: Actualités |   Commentaires: Aucun


Romuald Wadagni, ministre de l’Economie et des Finances a procédé, vendredi 12 juin dernier, à la signature du contrat de financement entre l’Allemagne et le Bénin pour la cinquième phase de son Programme d’appui au Fonds de développement des communes (Fadec). D’un montant de 10 millions d’Euros, soit environ 6,5 milliards F Cfa, cet appui financier additionnel sera transféré entièrement en 2020 aux collectivités locales pour le financement d’infrastructures socioéconomiques.

LIRE AUSSI:  Installation des matériels sur la plateforme pétrolière de Sèmè-Podji : Le directeur exécutif du Pnue fait le point au gouvernement

La République fédérale d’Allemagne appuie une fois encore le Bénin à travers la cinquième phase de son programme d’appui au Fonds de développement des communes (Fadec). À la différence des autres contrats, cet appui comporte une particularité puisqu’il intervient à une période où le monde entier fait face à une crise sanitaire inédite : le coronavirus. De ce fait, en plus des appuis déjà en cours, une partie de ces ressources accordées, 6 millions d’euros (soit 3,9 milliards F Cfa), sera utilisée par les communes pour le prévention et la riposte contre le Covid-19. Il s’agira d’aider la population à garder la distance requise entre personnes, de construire en matériaux localement disponibles d’étalages et hangars de marché supplémentaires et, dans tous les établissements de service (mairies, préfectures), des sièges d’attente supplémentaires avec protection contre les intempéries, de construire des dispositifs d’accueil des malades à l’entrée des centres de santé pour séparer surtout ceux souffrant du Covid-19 , de réhabiliter les branchements publics en eau potable et de mettre en place des dispositifs mobiles de lavage des mains dans les marchés et écoles pour assurer la disponibilité d’eau potable pour la population.
Ce financement sera mis en œuvre à travers la Coopération financière allemande (Kfw-Bénin) sous la direction de Günter Roos. Une grande partie des ressources sera utilisée par le biais de l’approche “argent contre travail” et/ou à forte intensité de main-d’œuvre Himo (en consultation avec les communes). Ces mesures contribuent à réduire le choc économique de la crise aux citoyens. Selon Achim Tröster, ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne au Bénin, le FadeC est un instrument qui contribue à l’harmonisation des procédures de financement des communes. Il est destiné au transfert de ressources financières du gouvernement et des Ptf aux communes. A ce titre, il permet de mobiliser des ressources destinées au développement de l’offre des communes et des structures intercommunales, à concourir à la correction des déséquilibres entre les communes par un système de péréquation, et à transférer des ressources additionnelles nécessaires aux communes pour exercer leurs compétences.

LIRE AUSSI:  Obsèques officielles du Général à Natitingou: Mathieu Kérékou conduit à sa dernière demeure

Réelle évolution dans la gestion des fonds

Les communes ont un rôle important à jouer. D’où cette particularité dans ce financement de l’Allemagne pour le Fadec.
Romuald Wadagni au nom du gouvernement a remercié l’Allemagne pour l’orientation de ce soutien aussi dans l’appui à la riposte contre le coronavirus. Avec la nouvelle génération d’élus communaux issue des dernières élections, le ministre a rassuré qu’il y aura une réelle évolution dans la manière de gérer ces fonds alloués aux collectivités locales. « C’est grâce à la décentralisation qu’on peut aller vers une vraie démocratie à la base. C’est surtout et grâce à elle qu’on peut avoir un développement équilibré du pays », a laissé entendre le ministre de l’Economie et des Finances.
Il faut souligner que le volume total de la Coopération allemande (bilatérale technique et financière), depuis son lancement en 1960, s’élève à environ 1,1 milliard d’Euros (720 Milliards de F Cfa) tandis que les programmes en cours au niveau de la Banque de Développement – Kfw (Coopération financière) s’élèvent à 195 millions d’Euros (128 milliards de F Cfa).