Coopération Bénin-Japon:La JICA présente ses activités dans le secteur de la santé

Par Pintos GNANGNON,

  Rubriques: Santé |   Commentaires: Aucun


L’Agence japonaise de la coopération internationale (JICA), a organisé, hier mercredi 11 février à Cotonou, une séance de présentation de ses activités dans le secteur de la santé au Bénin. C’était en collaboration avec le ministère de la Santé.

LIRE AUSSI:  Message du Secrétaire général de l’Onu, Antonio Guterres, à l’occasion du 25 avril 2021

Organisée pour la deuxième fois depuis que l’Agence s’est installée au Bénin en 2005, la séance de présentation des activités est un exercice qui permet de faire le point des actions menées pour une meilleure compréhension par le ministère de la Santé.
L’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) a la responsabilité de l’exécution de l’aide publique au développement du Japon, afin de renforcer les capacités des habitants des pays en développement et leur permettre de résoudre leur problème et de soutenir leur développement.
Le représentant résident de la JICA au Bénin, Torou Twaga, a rappelé que la JICA intervient dans trois domaines au Bénin, à savoir l’éducation, la santé et l’agriculture.
Il a aussi précisé que le ministère de la Santé est l’un des partenaires privilégiés avec lequel la JICA a commencé par travailler depuis 1979 avec la fourniture d’équipements médicaux puis, par des formations au Japon, l’envoi des experts et des volontaires, la réhabilitation de l’Hôpital de la mère et de l’enfant, (HOMEL) de Cotonou.
Aussi, a-t-il affirmé qu’à ce jour, trois experts ont déjà été affectés au Bénin dans le domaine de la santé de la mère et de l’enfant et que soixante-sept volontaires ont été répartis dans les structures relevant du ministère de la Santé sur un total de deux cents quatorze mis à la disposition du Bénin.
Des formations au Japon et en pays tiers, se poursuivent également dans le domaine de l’amélioration de la santé maternelle et infantile et de la maintenance des équipements médicaux, indique-t-il.
Pour mener ses actions, la JICA envoie des volontaires japonais désireux de mettre leurs compétences techniques et leurs expériences pratiques au service des pays.
Dans le domaine de la santé au Bénin, les volontaires japonais, professionnels de la santé sont présents depuis novembre 2005 dans les hôpitaux et centres de santé et travaillent à améliorer la qualité des soins par la mise en place de système de gestion.

LIRE AUSSI:  COVID-19: Autotest, un nouvel outil de dépistage

Au sein de la communauté, ils mènent des actions de promotion de la santé et de prévention des maladies telles que le paludisme, le VIH-Sida, les maladies diarrhéiques, des actions d’amélioration de la santé maternelle et infantile, des consultations pré et post natales et la nutrition.
Depuis 2005, ce sont deux cents seize volontaires japonais qui ont servi au Bénin.
Le directeur adjoint de cabinet du ministre de la Santé, Dr Moufalilou Aboubakar, a rappelé qu’au-delà d’une simple tradition, la séance est un creuset d’échanges pour améliorer le dialogue entre la coopération japonaise et le Bénin.