Conseil national du dialogue social: Les responsables des commissions administratives paritaires outillés

Par Christian HOUNONGBE,

  Rubriques: Actualités |   Commentaires: Aucun


Dans le cadre de sa mission de renforcement des capacités d’intervention des acteurs à divers niveaux en vue d’anticiper les conflits et mouvements sociaux, le Conseil national du Dialogue social (Cnds) a organisé, ce mercredi 23 septembre à Cotonou, une formation au profit des responsables des commissions administratives paritaires et des secrétaires généraux des centrales et confédérations syndicales de travailleurs. L’objectif de cet atelier, selon Guillaume Attigbé, président du Cnds, est d’aguerrir les acteurs sur les techniques de négociation collective afin d’anticiper sur les conflits.

LIRE AUSSI:  Commission budgétaire de l’Assemblée nationale: Le budget du MESRS grimpe à plus de 74 milliards F CFA en 2017

Renforcer les compétences des responsables des commissions administra-tives paritaires sur les techniques de négociation collective, la médiation et les approches de gestion de conflits. C’est l’objectif de l’atelier de formation auquel le Conseil national du Dialogue social (Cnds) a convié les responsables des commissions administratives paritaires, ce mercredi, 23 septembre à Cotonou.
Selon Jules Oni, spécialiste du droit du travail, dialogue social et négociation collective, cette formation a été initiée pour permettre à ces acteurs de premier plan des négociations syndicales dans les ministères d’anticiper sur les conflits. Ainsi, les participants ont été formés sur les généralités et l’importance du dialogue social, la typologie et le développement des conflits, la médiation, les négociations, la gestion des conflits. « Il s’est agi de développer chez les participants des aptitudes pouvant les aider à bien gérer le dialogue social en anticipant sur les crises. Toutes choses qui contribueront à un bon rendement et à la paix dans les ministères. Il s’agit de créer une bonne ambiance lors du dialogue social, gage de progrès socio-économique », a-t-il ajouté.
Guillaume Attigbé, président du Conseil national du Dialogue social, se réjouit de la mobilisation et de la disponibilité des présidents des commissions à cet atelier. « Nous avons compris qu’il faut associer tous les présidents des commissions administratives paritaires à cette formation et ils ont répondu massivement à notre appel », a-t-il déclaré. Selon lui, nul ne sera de trop dans la pratique du dialogue social au Bénin. A l’en croire, un programme spécifique a été concocté par l’expert pour permettre aux participants d’être aguerris face aux conflits lors des négociations collectives. Au terme de cet atelier, le président du Cnds attend des participants des aptitudes et des qualités pouvant non seulement contribuer à une meilleure pratique du dialogue social mais aussi permettre d’anticiper sur les conflits. « Notre rôle, c’est d’anticiper sur les conflits et nous le faisons si bien que les fruits ont commencé par tenir la promesse des fleurs», a-t-il conclu.

LIRE AUSSI:  Psie/2e cohorte : Les présélectionnés entretenus sur la vie en entreprise