Conseil municipal de Porto-Novo : Un 2e décès enregistré

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubriques: Société |   Commentaires: Aucun


Maessiratou Olaréwadjou Ibikounlé, membre du Conseil municipal de Porto-Novo, n’est plus. Elle a tiré sa révérence, le samedi 23 janvier dernier à l’âge de 65 ans. Elue du parti Bloc républicain (Br) dans le 3e arrondissement de Porto-Novo, la défunte a désormais son siège vacant au niveau du conseil municipal. Mais cette vacance ne va pas durer longtemps. Car, conformément au Code électoral en vigueur, la défunte sera remplacée par sa suppléante.

LIRE AUSSI:  Assistance de la Fondation Mtn Bénin aux ménages à Bassila: Des kits de lampes solaires offerts aux populations d’Aoro

Cette dernière est Christelle Wétindé Ayohoua, institutrice de carrière et âgée de 31 ans. C’est donc celle-ci qui va désormais siéger en lieu et place de l’illustre disparue jusqu’à la fin du mandat du conseil municipal en 2026.
Seulement, la disparition de Maessiratou Olaréwadjou Ibinkounlé porte désormais à deux le nombre de décès enregistrés par la quatrième mandature du Conseil municipal de Porto-Novo installée en juin 2020, soit en moins d’un an. Puisqu’avant la mort de l’élue municipale Br, il y avait eu le décès de Clémence Léa Yao Hounsou, précédemment 3e adjointe au maire de Porto-Novo, membre du parti Union progressiste (Up), décédée le 11 novembre 2020 dans sa 49e année.

Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau

LIRE AUSSI:  Assistance de la Fondation Mtn Bénin aux ménages à Bassila: Des kits de lampes solaires offerts aux populations d’Aoro