Conseil communal de Natitingou: Le budget primitif 2020 évalué à 1.667.217.967 F Cfa

Par Didier Pascal DOGUE,

  Rubriques: Société |   Commentaires: Aucun


La quatrième session ordinaire du conseil communal de Natitingou pour l’année 2019 a été officiellement lancée. Cette session budgétaire conduite par le maire Eric Christophe Pontikamou a permis de voter le budget primitif 2020 qui s’élève à la somme de un milliard six cent soixante-sept millions deux cent dix-sept mille neuf cent soixante-sept francs Cfa.

LIRE AUSSI:  Front d’action des syndicats de l’éducation: Les porte-parole Eric Péthos et Jean Adadja suspendus


Les travaux de la session budgétaire lancés, mardi 26 novembre dernier, par Eric Christophe Pontikamou, maire de la commune de Natitingou, en présence des 19 conseillers, ont permis de voter le budget primitif de la commune. Un budget qui s’élève à la somme de un milliard six cent soixante-sept millions deux cent dix-sept mille neuf cent soixante-sept francs Cfa. Equilibré en recettes et en dépenses, il est en hausse de 22,03 % par rapport à celui de 2019. C’est Salifou Aoudou Assan, chef service Affaires financières à la mairie qui l’a présenté. Une présentation qui a suscité des inquiétudes dans les rangs des conseillers. Ces inquiétudes ont été apaisées par les réponses techniques fournies par les cadres en charge des finances.
Pour le chef service Affaires financières, les recettes d’investissement prévisionnelles connaissent une hausse de
24 % par rapport à l’exercice budgétaire précédent. Une hausse qui s’explique d’une part par l’accroissement des reports (27 %) et d’autre part par l’autofinancement (23 %) et les nouvelles recettes de 2020 attendues dont le projet Access communautaire pour soixante-six millions de francs Cfa.
En ce qui concerne les dépenses d’investissement, elles portent sur l’amélioration des conditions de vie et de travail des populations, du conseil communal, de l’administration et des arrondissements. Globalement, les priorités du conseil communal concernent l’éducation, le suivi de l’assainissement, les ouvrages de franchissement, le tourisme et la culture.
A l’ouverture de la session, l’autorité a convié ses collègues au respect de soi et à des débats dépassionnés. En somme à participer activement aux travaux pour qu’à la fin, des résolutions et décisions pertinentes permettent à la cité d’émerger et d’offrir de meilleures conditions de vie à ses habitants.
Après la présentation des treize points inscrits à l’ordre du jour allant de l’adoption du rapport d’activités du maire aux divers, en passant par l’adoption du budget primitif de la commune, exercice 2020, l’occasion a été offerte aux participants de porter des amendements. Dans l’ensemble, on peut retenir que l’esprit de cohésion et de progrès a prévalu.

LIRE AUSSI:  Prix Abdoulaye Fadiga édition 2020: Chercheurs en économie, à vos marques !