Congrès ordinaire de l’Udbn: Les conclusions restituées aux militants dans trois circonscriptions

Par Ariel GBAGUIDI,

  Rubriques: Politique |   Commentaires: Aucun


Plusieurs résolutions sont issues du troisième congrès ordinaire du parti Union démocratique pour un Bénin nouveau (Udbn), organisé, samedi 30 janvier dernier, à Abomey-Calavi. Les jeudi 4 et samedi 6 février derniers, ces résolutions ont été restituées aux militants du parti dans les 16e, 19e et 6e circonscriptions électorales. La tournée de restitution a été conduite par la présidente de l’Udbn, Claudine A. Prudencio, accompagnée d’une forte délégation du parti.

LIRE AUSSI:  L’UDD-Wôlôguêdè:Françoise Assogba sûre de sa victoire

C’est par la 16e circons-cription électorale que la présidente de l’Union démocratique pour un Bénin nouveau (Udbn), Claudine A. Prudencio, et sa suite ont démarré, jeudi dernier, la tournée de restitution des résolutions du 3e congrès ordinaire aux militants du parti. Pour cette première étape, la délégation conduite par l’ancienne députée à l’Assemblée nationale a été reçue en grande pompe au quartier Aïbatin par les jeunes, femmes, sages et notables du parti qui se sont massivement mobilisés pour la circonstance. Chants, danses traditionnelles, slogans à la gloire de l’Udbn et de sa présidente. Bref, Claudine A. Prudencio et sa délégation ont été accueillies dans une ambiance de fête.
Ouvrant le bal des discours, après quelques minutes d’animation folklorique assurée par un groupe de femmes militantes, Aimé Adoukonou, coordonnateur Udbn de la 16e circonscription électorale, réaffirme l’engagement des militantes et militants de sa zone à travailler d’arrache-pied pour la victoire du candidat du parti au soir de la présidentielle prochaine. Tour à tour, les représentants des jeunes, des femmes et des sages et notables se sont succédé au pupitre pour confirmer les propos de leur coordonnateur. Tous ont donc réaffirmé leur attachement à l’Udbn et leur détermination à mouiller le maillot pour la victoire du candidat du parti au soir du 11 avril prochain. Et parlant du candidat de l’Udbn pour le scrutin présidentiel, Claudine A. Prudencio a confirmé le choix de Patrice Talon comme candidat du parti. Un choix très apprécié par l’assistance qui n’a pas hésité à exprimer sa joie.

Pour justifier ce choix, la présidente de l’Udbn explique que c’est le bilan du quinquennat du chef de l’Etat, qui a poussé le congrès à opérer ce choix. Elle indique que ce qui reste à faire maintenant, c’est de travailler « de maison en maison, de porte à porte », le moment venu, pour offrir un «K.-O retentissant de 97 %» des suffrages exprimés à leur candidat dès le premier tour du scrutin. Pour elle, il est « inutile d’aller à un second tour pour cette élection car, les milliards qui y seront injectés serviront à asphalter » d’autres rues dans plusieurs communes du Bénin ou « à concrétiser d’autres projets du gouvernement ».
Ensuite, les militants ont été informés du reste des résolutions du 3e congrès ordinaire du parti. Une séance déroulée à huis clos entre militants et responsables de l’Udbn. Interrogés à la fin de la rencontre, quelques participants renseignent qu’en termes de résolutions, le congrès du 30 janvier dernier, a exprimé, entre autres, sa satisfaction totale par rapport à la gestion du pays par le président Patrice Talon. Le congrès a également apprécié la désignation d’une femme comme future vice-présidente du Bénin. Un choix salué de fort belle manière puisque l’Udbn a toujours plaidé pour la participation massive des femmes (et des jeunes) à la gouvernance du pays de la base jusqu’au sommet de l’Etat.

LIRE AUSSI:  Carnet noir: Décès du marabout Mohammed Cissé

Reconnaissance aux militants de Porto-Novo

L’une des raisons qui ont poussé Claudine Prudencio à se déplacer en personne à la maison des jeunes de Porto-Novo pour participer à la restitution des résolutions du 3e congrès, c’est que la coordination Udbn de la 19e circonscription électorale s’est distinguée positivement lors des communales dernières. Elle a, en effet, effectué un travail de fourmis ayant permis au parti d’améliorer considérablement son score dans la ville aux trois noms. Tout heureux de cette performance, le 3e congrès a décidé de promouvoir le coordonnateur de la zone, Sévérin Kpanou, au poste de vice-président au sein du bureau exécutif national du parti. Ce jeudi soir, à Porto-Novo, l’information a été dévoilée aux militantes et militants du parti qui ont salué cette décision par des ovations bien nourries. En attendant la passation de charges, Sévérin Kpanou a reçu sa lettre de mission de vice-président des mains de Claudine A. Prudencio. Idem pour le tout nouveau coordonnateur de la zone et plusieurs autres nouveaux responsables du parti dans les départements de l’Ouémé et du Plateau.
A l’image du programme des activités déroulé à Cotonou, la délégation conduite par Claudine Prudencio a écouté religieusement le mot de bienvenue du coordonnateur sortant de même que les allocutions des représentants de la jeunesse, des femmes et des sages et notables. Tout comme leurs camarades de la 16e circonscription électorale, ils ont exprimé des préoccupations et surtout renouvelé leur engagement à travailler en bon militants Udbn pour la victoire du candidat Patrice Talon en avril prochain.

LIRE AUSSI:  Réformes politiques et gouvernance au Bénin: L’Union fait la Nation forme ses cadres

Le prix de la fidélité

Pendant longtemps, l’Udbn, membre de la mouvance présidentielle, a été marginalisée au sein de cette famille politique autour du chef de l’Etat. Mais, grâce au courage et à la détermination de Claudine A. Prudencio, le parti a su tenir bon face aux railleries. Patrice Talon l’a d’ailleurs reconnu devant les délégués de l’Udbn lors de sa visite surprise au 3e congrès du parti, et a félicité l’ancienne députée pour son courage. Cette reconnaissance du chef de l’Etat est une source de satisfaction pour les responsables de l’Udbn qui ont rappelé à suffisance les témoignages et promesses du chef de l’Etat aux militants du parti durant la tournée de restitution des résolutions du congrès. A leur tour, jeunes, femmes, sages et notables des trois circonscriptions électorales ont loué la bravoure et les mérites de leur leader Claudine A. Prudencio. Au-delà, les propos du chef de l’Etat, estiment-ils, sont un encouragement à faire plus. Pour l’ancienne députée, l’Udbn doit fortement mouiller le maillot pour offrir le K.O à Patrice Talon, histoire de lui prouver encore une fois que le parti mérite largement son soutien. Comme à Cotonou et à Porto-Novo, Claudine A. Prudencio a encore insisté sur ce point, face aux militants de la 6e circonscription électorale, samedi dernier, à Arconville dans la commune d’Abomey-Calavi. Pour elle, c’est le défi que le parti se doit de relever. « Comme j’ai l’habitude de le dire, passez de maison en maison, de ménage en ménage pour partager la bonne nouvelle. Que les femmes en parlent à leurs maris dans le lit (…) afin que nous puissions offrir 97 % des suffrages exprimés à notre candidat au premier tour. Faites-le dans le respect des gestes barrières contre le Covid-19 (…). C’est ce que je suis venue vous dire… », a déclaré Claudine A. Prudencio.
Après Arconville, la présidente de l’Udbn et sa délégation ont mis le cap sur Cocotomey dans l’arrondissement de Godomey, où elles ont également échangé avec les militantes et militants Udbn de la zone toujours au sujet des résolutions du 3e congrès ordinaire du parti.