Compétition d’athlétisme de Marrakech/Catégorie paralympique: 2 médailles d’or pour le Béninois Fayssal Atchiba

Par Anselme Pascal AGUEHOUNDE,

  Rubriques: Sports |   Commentaires: Aucun


Fayssol Atchiba et Faouziatou Ibrahima

Dans la catégorie Sport paralympique, deux athlètes béninois ont pris part au 3e Meeting international d’athlétisme qui s’est tenu à Marrakech au Maroc du 26 au 28 avril dernier. L’un d’eux, Fayssal Atchiba est rentré avec deux médailles d’or pour le Bénin.

LIRE AUSSI:  Annulation du retrait du droit de grève à certains agents de l'Etat: L'intégralité de la décision de la Cour constitutionnelle

Arrivé en tête pour les épreuves de 100 m et 200 m catégorie Sport paralympique, l’athlète béninois Fayssal Atchiba a décroché deux médailles d’or au 3e Meeting international d’athlétisme de Marrakech. Un honneur véritable pour le sport paralympique béninois. Avec cette victoire, Fayssal Atchiba semble plus déterminé que jamais. « Pour moi, ce n’est qu’un départ. C’est maintenant que commence le défi. Je ne vais pas baisser les bras. Je vais continuer à travailler pour d’autres victoires. Car il y a de la concurrence dans les autres pays », a assuré le lauréat. 

Avec les résultats du 3e Meeting international d’athlétisme de Marrakech comptant pour les qualificatifs de 2020, Fayssal Atchiba a effectivement un défi plus grand qui l’attend.
Quant à la deuxième béninoise Faouziathou Ibrahima, qui s’est illustrée dans la catégorie «Lancer de javelot et de poids assis», l’aventure n’est pas sans leçons. « Si je n’ai pas pu ramener une médaille, ce n’est pas pour autre raison que le tract », confie-t-elle. « Je n’ai pas pu gérer mon stress. C’était pour la première fois que je participe à cette compétition. Je vais travailler sur la gestion du tract et renforcer mes séances d’entraînement pour avoir de meilleures performances », a-t-elle expliqué avec l’espoir d’être mieux accompagnée.
Tous deux ont salué le travail en amont du Comité national paralympique du Bénin qui a su les encadrer et les préparer à affronter des champions.
Fier des deux ambassadeurs du Bénin à cette compétition internationale, le président dudit comité, Abdel Rahman Ouorou Barè, a rassuré de son soutien à l’essor de ces jeunes athlètes qui rehaussent le sport paralympique au Bénin.

LIRE AUSSI:  Secteurs de la santé et de la protection sociale: Les chantiers de l’Uemoa présentés aux collectivités locales du Mono