Comité national d’interopérabilité: Les membres installés

Par Christian HOUNONGBE,

  Rubriques: Société |   Commentaires: 1


Ahmed Sacca Yarou, directeur de cabinet du ministère du Numérique et de la Digitalisation, a présidé, ce mercredi 23 septembre, la cérémonie d’installation des membres du Comité national d’Interopérabilité (Cni) à Cotonou. A l’occasion, il a rappelé la mission assignée à ces derniers pour la mise en œuvre des politiques et stratégie nationales d’interopérabilité.

LIRE AUSSI:  Accès à la terre : La dure réalité des femmes en milieu agonlin

Les cinq membres du Comité national d’Interopérabilité (Cni) ont été installés, mercredi 23 septembre, à Cotonou. Il s’agit de Geoffroy Bonou, représentant du ministère en charge du Numérique, Christian Agonvinon représentant du ministère de la Justice, Yacoubou Amadou représentant du ministère en charge du Plan, Alain Ahounou, du ministère des Finances et Isaïe Djrolo de l’Agence nationale de Sécurité des systèmes d’information (Assi).
Au nom du ministre du Numérique et de la Digitalisation, Ahmed Sacca Yarou, avant de renvoyer les membres à leurs fonctions, a rappelé la mission de ce comité mis en place par décret 209 du 18 mars 2020 portant mise en place de la plateforme nationale d’interopérabilité « Xroad Bj »
et fixation des règles de sa gestion et de son utilisation.
« Ce comité a pour mission de définir les politiques et stratégie nationales d’interopérabilité et d’assurer le règlement des conflits entre les participants », a-t-il déclaré. Serge Adjovi, directeur de l’Agence pour le développement du Numérique (Adn), structure de coordination des activités de ce comité, assiste aux réunions du comité avec voix consultative et assure le secrétariat. Ce comité est chargé, entre autres, selon Ahmed Sacca Yarou, d’établir les orientations stratégiques de développement et d’utilisation de la Plateforme nationale d’interopérabilité (Pni), d’approuver les mises à jour du cadre d’interopérabilité proposées par la structure de coordination (Sc), de définir les orientations en matière de coopération avec les instances internationales compétentes pour l’interopérabilité avec les gouvernements étrangers et les organisations internationales et de faire des recommandations pour la promotion de la Pni. Il a exhorté chaque membre à mesurer la portée du rôle stratégique de ce comité dans le pari du succès de l’administration intelligente au Bénin.
« L’autorité ministérielle souhaite un engagement individuel et collectif des membres, de la méthode et de la rigueur dans cette mission républicaine », a-t-il conclu.

LIRE AUSSI:  Protection des couches vulnérables dans l’Atacora: La ministre des Affaires sociales au contact des structures d’accueil