Classement mondial FIFA/Coca-Cola: Le Bénin gagne deux places

Par Maurille GNASSOUNOU A/R Borgou-Alibori,

  Rubriques: Sports |   Commentaires: Aucun


L’édition de décembre du classement FIFA-Coca-Cola ne comporte pas de grands changements notables. Trônant toujours au sommet du top 10, l’Allemagne compte toujours une avance confortable sur l’Argentine et la Colombie et au niveau du continent africain, l’Algérie mène le bal devant la Tunisie et la Côte d’Ivoire qui a perdu quatre places au niveau mondial. Pendant ce temps et contrairement au Cap Vert qui, il y a encore 5 ans, était inconnu au bataillon en matière de football, le Bénin termine 2014 sans avoir réussi l’exploit d’accéder dans le Top 50.

LIRE AUSSI:  1ère journée du championnat de football-Ligue 1: Les résultats et les performances passés au scanner

La FIFA a procédé, hier jeudi 18 décembre, à la dernière mise à jour de son Classement mondial FIFA/Coca-Cola. Il s’agit de la dernière édition au titre de cette année 2014. L’Allemagne, championne du monde, est restée toujours en tête. Elle devance l’Argentine et la Colombie, lesquels sont suivis de la Belgique, des Pays-Bas et du Brésil. Force est de constater que depuis l’édition de novembre, 17 matches internationaux “A” ont été pris en compte. Ainsi, le total de matches internationaux pris en compte dans le classement en 2014 est de 834. Plus de la moitié (468) étaient des matches amicaux, près d’un tiers (302) étaient des matches de qualification pour des compétitions continentales et 64 étaient les matches de la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014.S’agissant du Bénin, 91è qu’il était dans le précédent classement établit le 27 novembre dernier, il a pris le 89ème rang, soit une progression de deux places. Il a gardé la 25è place qu’il occupait sur le plan continental. Y a-t-il des raisons de se réjouir par rapport à ce positionnement? Difficile de le dire, puisque c’est sans avoir livré le moindre match amical, que le Bénin a gagné les deux places. Quel paradoxe, si l’on sait que les sorties qu’il a effectuées face à la Tanzanie, et le Maroc, à l’occasion des journées FIFA, lui avaient été préjudiciables. A défaut de soigner son rang, le Bénin a l’obligation de garder cette 89ème place à l’occasion de la prochaine publication prévue pour le 8 janvier 2015. Mais encore faudrait-il que ses championnats tels que la Ligue 1 et la Ligue 2 dont les démarrages ont été annoncés puis reportés, ne soient plus dans l’impasse et que les membres du Comité exécutif de la Fédération béninoise de football cessent d’exposer leurs divergences dans la rue.

LIRE AUSSI:  Eliminatoires Can 2019: 22 Ecureuils convoqués contre les Fennecs d’Algérie