Championnat national de football: Démarrage de la saison 2014- 2015 demain samedi à Parakou

Par Sabin LOUMEDJINON,

  Rubriques: Sports |   Commentaires: Aucun


Annoncé puis reporté à maintes reprises, le championnat national de football édition 2014-2015 démarre demain samedi 27 décembre. Ce sont les Buffles de Parakou et Béké FC de Bembèrèkè qui donneront le coup d’envoi de ce championnat sur la pelouse du stade municipal de Parakou.

LIRE AUSSI:  Affaire tricherie sur l’âge des joueurs U-17: Les joueurs recouvrent leur liberté

Démarrera-t-il ou ne démarrera-t-il pas? La question est aujourd’hui sur les lèvres des fanatiques du football national. En tout cas, le président de la Fédération béninoise de football Augustin Ahouanvoébla a juré que l’édition 2014-2015 du championnat national de football, encore appelé la Ligue I aura bel et bien lieu. La rencontre inaugurale qui se joue demain samedi 27 décembre à Parakou, oppose le club champion en titre : les Buffles de Parakou à la formation de Béké FC de Bembèrèkè.
Il est annoncé que le démarrage de ce championnat servira de tremplin pour inaugurer officiellement le stade municipal de Parakou qui a fait peau neuve avec sa nouvelle pelouse en gazon synthétique.
La nouvelle saison permettra aux jeunes footballeurs qui ne demandent qu’à jouer au football depuis des années de réaliser leur rêve dans ce pays où le ballon ne roule plus réellement depuis quelques années. Mais le hic est que ce championnat annoncé pour demain porte déjà en lui le germe de son blocage. Certains membres influents de la Fédération béninoise de football comme le vice-président Valère Glèlè président de Tonnerre FC de Bohicon et président de la Ligue de football professionnel ainsi que son collègue Magloire Oké, président de US Kraké et beaucoup d’autres sont catégoriques. Ils soutiennent mordicus que la compétition n’aura pas lieu.
Ils évoquent l’impréparation et le manque de moyens de certains. Une menace qui pose un sérieux problème. Puisque ce sont des membres d’un même bureau qui ne s’entendent plus aujourd’hui à la veille d’une compétition aussi importante que le championnat national. Mieux, les partisans du report de ce championnat ne sont pas des moindres. C’est d’abord le président de la Ligue de football professionnel, structure chargée réglementairement d’organiser cette compétition.
En plus de cela, il est président d’un des clubs les plus importants du championnat. Que dire de l’US Kraké qui fait partie des meilleurs clubs du pays et qui ne compte pas s’engager dans les conditions actuelles?
A tout cela, s’ajoute le grand nombre de clubs suspendus, ou sanctionnés pour une raison ou une autre qui, sur les carreaux depuis des mois, murmurent leur mécontentement, sans oublier ceux qui ont choisi de leur propre chef de ne pas s’engager parce qu’ayant des antécédents à régler avec l’équipe dirigeante de la FBF.
Bref, le match de samedi prochain peut bien se tenir. Mais quelle suite donner à ce championnat ? Ira-t-il au-delà de la rencontre inaugurale ? La réponse est attendue au lendemain du 10 janvier prochain, date prévue pour continuer cette compétition.

LIRE AUSSI:  COUPE DU MONDE RUSSIE 2018: Le trio Etats-Unis-Canada-Mexique organise l'édition 2026