Championnat du monde de pétanque 2022: Le gouvernement s’engage pour l’organisation

Par Christian HOUNONGBE,

  Rubriques: Sports |   Commentaires: Aucun


Dans le cadre de l’organisation du Championnat du monde de pétanque 2022, les cadres du ministère des Sports, les membres du comité exécutif de la Fédération béninoise de Pétanque et le président de la Confédération africaine de Sports Boules, El Hadj Ibrahima Idrissou, ont tenu, ce jeudi 12 décembre, une séance de travail à Cotonou.

LIRE AUSSI:  Préparation Can U20: Enfin des victoires pour les Ecureuils juniors

Le gouvernement du président Patrice Talon a validé le cahier des charges du Championnat du monde de pétanque 2022 et est disposé à l’organiser au Bénin. C’est ce qui ressort de la séance de travail tenue, ce jeudi 12 décembre, à Cotonou entre les cadres du ministère des Sports, les membres du comité exécutif de la Fédération béninoise de Pétanque, le président du Comité national olympique et sportif béninois, Julien Minavoa et le président de la Confédération africaine de Sports Boules (Casb), El Hadj Ibrahima Idrissou. Au cours de cette rencontre qui s’est déroulée en présence des hommes des médias, le président de la Casb a invité le comité exécutif de la Fédération béninoise de Pétanque à prendre ses responsabilités pour une réussite de l’évènement, la volonté politique aidant. « Prenez vos responsabilités car il y a une volonté politique manifeste pour une organisation réussie de ce championnat du monde », a-t-il martelé. Selon lui, cette séance initiée par le ministère des Sports témoigne du soutien du gouvernement pour cette initiative.
En sa qualité de premier responsable de Sports Boules en Afrique, il exige de la fédération locale un chronogramme et un programme clairs de l’organisation d’ici fin mars prochain.
« Je tire sur la sonnette d’alarme afin qu’on ne soit pas surpris », a-t-il conclu. Pour Bonaventure Coffi Codjia, directeur du Sport d’élite, l’organisation de cette compétition a été obtenue grâce à la vigilance et la détermination du président de la Casb. Instruit par le ministre des Sports, Oswald Homéky, il a rassuré la Casb et la Fédération béninoise de Pétanque que le cahier des charges du rendez-vous est validé par le gouvernement engagé à mener les actions liées à son exécution. Il s’agit de la construction du boulodrome national et des sites de déroulement de la compétition ainsi que l’organisation du congrès de la Fédération internationale des Sports Boules et Jeux provinciaux. Conscient des retombées aux plans diplomatique et sportif, il compte sur la collaboration de la Fédération béninoise et de la Casb pour réussir l’organisation de cet évènement africain et mondial.
Le président du Comité olympique et sportif béninois, Julien Minavoa, se dit heureux de cette séance de vérité et a conseillé au comité exécutif de la Fédération béninoise de Pétanque (Fbp) de saisir la balle au bond dans le cadre des préparatifs de cette compétition. Rassuré, le président de la Fbp Aurélien Vinou, a promis de prendre le taureau par les cornes pour jouer sa partition. Pour lui, l’événement doit être pris au sérieux. « Nous allons vous présenter un programme à court, moyen et long termes pour que cette compétition soit une réussite en 2022 », a-t-il promis.

LIRE AUSSI:  Coupe Du Monde Russie 2018: La France s’adjuge une place en finale