Certificat d’aptitudes professionnelles (CAP): 2529 candidats composent dans 13 centres

Par Sabin LOUMEDJINON,

  Rubriques: Education |   Commentaires: Aucun


Les candidats à l’examen du Certificat d’aptitudes professionnelles (CAP) composent depuis hier, lundi 11 mai, pour le compte de l’année académique 2014-2015. C’est le ministre chargé de l’Enseignement secondaire, de la Formation technique et professionnelle, Alassane Soumanou Djimba, qui a procédé, au lancement officiel des épreuves dans les locaux du Lycée technique Coulibaly de Cotonou.

LIRE AUSSI:  Formation technique et professionnelle : La pratique passe à 80 % et la théorie descend à 20 à la rentrée prochaine

2529 candidats répartis dans 13 centres sur toute l’étendue du territoire national, prennent part aux épreuves théoriques de l’examen du CAP.
Ils sont répartis en plusieurs options : Sciences et techniques industrielles, Hôtellerie et restauration, Enseignement familial est social et une dernière spécialité qui est la Science de métiers d’arts,
Le Lycée technique Coulibaly où ont été lancées les épreuves, regroupe deux centres : le premier qui abrite les candidats de l’option Sciences et techniques industrielles (STI) avec 455 candidats pour 9 spécialités. Le second regroupe ceux de l’option Hôtellerie-restauration (HS), Enseignement familial et social (EFS), qui sont au nombre de 243 candidats dont 43 filles.
Dans la matinée d’hier, ils ont composé dans les matières générales. La première épreuve a été pour certains la Composition française et pour d’autres, l’Etude de cas. En deuxième heure, ils ont composé en anglais et en Hygiène. A partir de ce matin, ce sont les spécialités qui démarrent.
Selon la directrice des Examens et Concours, Catherine Saré Bio Mègninou, «tout se déroule bien. C’est la phase théorique, la phase pratique se déroulera après l’examen du BEPC», explique-t-elle.
Pour sa part le ministre en charge de l’Enseignement secondaire, de la Formation technique et professionnelle, Alassane Soumanou a encouragé les candidats et les a exhortés au calme. «C’est un examen. Concentrez-vous sur les épreuves et tout se passera bien», leur a-t-il dit. Puis face à la presse, il précise que le gouvernement privilégie les enseignements professionnels et techniques. Cette année, les élèves ont eu la masse horaire nécessaire pour les études, s’est réjoui le ministre qui a salué le travail abattu par les enseignants au cours de l’année académique. Il rassure les parents d’élèves qu’ils ne seront pas déçus des résultats.
Rappelons que c’est à 8h 31 mn précises que la première épreuve a démarré après le cérémonial officiel de lancement par le ministre, le chef centre et la directrice des Examens et Concours.

LIRE AUSSI:  Formation technique et professionnelle : La pratique passe à 80 % et la théorie descend à 20 à la rentrée prochaine