Cep 2018: Les premières épreuves sous un ciel clément dans le Zou

Par Valentin SOVIDE, AR/Zou-Collines,

  Rubriques: Actualités |   Commentaires: Aucun


Ils sont 18 691 candidats à l’examen du Certificat d’études primaires (Cep) à prendre d’assaut les centres du Zou. Dans les villes d’Abomey et de Bohicon, les candidats ont affronté les premières épreuves, ce lundi 2 juillet, sous un ciel clément.

LIRE AUSSI:  Rencontre d’échanges avec une délégation sud-coréenne: La Céna en quête de solutions innovantes pour la gestion des élections

C’est sous un ciel clément que les candidats de la ville de Bohicon ont composé pour le compte des premières épreuves du Cep 2018. Malgré la fraîcheur matinale, ils se sont présentés dans les centres d’examen. 

Le top des compositions donné à 8 h 30, les candidats en salle ont reçu l’épreuve de Compréhension de l’écrit suivie de celle de l’Education sociale et dans l’après-midi, des épreuves d’Est et d’oral. Les mathématiques et dessins sont prévus pour ce mardi matin.
Valentin P. Aïhounda, chef centre de l’Epp Zakpo, indique que « Les épreuves de la première journée ont démarré sans aucun incident. Sur 328 candidats inscrits dans mon centre, 317 ont répondu présents pour composer. Aucun retard n’est à signaler ; les candidats ont commencé par franchir le seuil de leurs salles de composition. La première épreuve a démarré à 8 h 30. Elle a été suivie des épreuves de l’expression écrite et de l’éducation sociale sans aucun incident ».
La situation est pareille au centre de l’Epp urbaine-centre de Bohicon. Le chef centre, Aïkondé Houéssoukpè, qui reçoit des mains des surveillants les premières enveloppes des copies de la première épreuve, au passage de notre équipe de reportage, se réjouit également de ce qu’aucun incident n’ait émaillé le démarrage des premières épreuves dans son centre. Faisant le point de l’effectif, il fait observer que son centre compte 279 inscrits et qu’il a dénombré 267 présents au démarrage, soit 12 candidats absents.
Un tour dans les centres d’examen de la localité nous a permis de constater que tout se déroule normalement. En dehors de quelques absences de candidats, tout se déroule bien aux dires des responsables depuis le démarrage. De l’école primaire publique d’Agbangon à l’Epp d’Adamè-Ahito, les candidats ont également répondu présents pour affronter les premières épreuves.  
Ce mardi, les candidats au premier examen scolaire retournent dans les centres de composition pour faire face aux mathématiques.

LIRE AUSSI:  Fête de la production cotonnière dans la 3e circonscription électorale: Domitien N’ouémou distingue les meilleurs cotonculteurs de la région