Cep 2016: Les candidats au Cep 2016 fixés sur les épreuves à option

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubriques: Education |   Commentaires: Aucun


Le ministère des Enseignements maternel et primaire (Memp) a procédé, vendredi 6 mai dernier, au tirage au sort des épreuves à option dans lesquelles composeront les candidats au Certificat d’études primaires, session de juin 2016. La cérémonie qui s’est déroulée à Porto-Novo a été placée sous l’égide du ministre Salimane Karimou en présence des enseignants et des écoliers venus nombreux vivre l’événement.

LIRE AUSSI:  La FESEN poursuit son mouvement

Endurance et lancer de balle d’une part, Dessin d’autre part. Ce sont les épreuves respectivement d’Education physique et sportive (EPS) et d’Education artistique (EA) dans lesquelles devront composer les candidats au Certificat d’études primaires (Cep), session de 2016. Elles ont été tirées chacune au sort vendredi dernier par deux écoliers, représentants tous les candidats du Bénin.

Pour l’option EPS, le choix portait sur chacune des 14 couples des composantes de l’épreuve. Il y avait pêle-mêle dans le panier :Gymnastique et Endurance, Gymnastique et Course de vitesse, Gymnastique et Grimper, Gymnastique et Saut en hauteur, Gymnastique et Lancer de balle, Endurance et Grimper, Endurance et Saut en hauteur, Endurance et Lancer de balle, Course de vitesse et Grimper, Course de vitesse et Saut en hauteur, Course de vitesse et Lancer de balle, Grimper et Saut en hauteur, Grimper et Lancer de balle puis enfin Saut en Hauteur et Lancer de balle. Les 14 enveloppes étaient soigneusement bien scellées et déposées dans le panier commun. Avant le tirage de l’épreuve d’EPS, les écoliers présents dans la salle souhaitaient en secret voir choisir le couple Course de vitesse et Saut en hauteur. Mais il en a pas été ainsi. Le sort en a décidé autrement. Dame chance n’était pas du côté de Hermione Quenum, écolière à l’école urbaine centre groupe B de Porto-Novo qui a opéré le choix. C’est la grande tristesse dans le rang de ces candidats après le choix Endurance et Lancer de balle. Ce couple d’épreuve semble être redouté des candidats. Mais ils n’ont plus le choix et cette épreuve s’impose désormais à eux.
En ce qui concerne la matière d’Education artistique (EA), la volonté des candidats a été réalisée. L’épreuve de Dessin qui était fortement souhaitée par ces écoliers a été choisie au sort par leur pair Claude Agossou, écolier à l’école primaire groupe D de Ouinlinda à Porto-Novo. C’est la grande joie des candidats qui semblaient détester l’épreuve de Couture, la seconde épreuve de cette discipline.
Pour le directeur des examens et concours (Dec) au niveau du ministère des Enseignements maternel et primaire (Memp), Bio Soumanou Chabi Gado, ces tirages publics sont une exigence des textes sur le Cep. Lesquels textes obligent le ministère à procéder à un mois de l’examen, au tirage au sort des épreuves dans lesquelles les candidats doivent composer dans les disciplines EPS et EA. Cette innovation fait partie des réformes opérées depuis quelques années dans l’éducation primaire, précise le ministre Salimane Karimou. Cette opération tranche avec la pratique par le passé où c’est le jour de la composition que les épreuves sont tirées au sort devant les candidats qui sont mis devant le fait accompli. Grâce aux nouvelles réformes, les candidats disposent encore d’un mois pour se préparer et rattraper le retard. ?

LIRE AUSSI:  La FESEN poursuit son mouvement